Bienvenue
à l'UODC

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

+ de 400 nouvelles vidéos par an

Trouvez au moins
5 réponses
à vos questions de travail

Un minimum de 2 caractères est nécessaire.
Gilles Satgé
Dans le domaine : Ressources Humaines
Mardi 27 septembre 2022 - 18h15 À 00h00 Comment recruter et garder les bonnes personnes ? Les choix originaux de Lucca, entreprise en forte croissance Gilles Satgé PDG fondateur de Lucca Comment donner envie à une personne de venir travailler dans une entreprise ou un service ? Et que faut-il faire pour qu’elle ait envie de rester plutôt que d’aller voir ailleurs ? Il y a peu, la réponse aurait tenu en cinq mots : offrir un emploi stable et convenablement rémunéré.
C’est terminé ? Peut-être bien. Des Ehpad aux entreprises de la Tech, des PME aux grandes entreprises, quel est le sujet qui domine ? Trouver les bonnes personnes.
Dans ce contexte, l’UODC a fait le choix d’inviter un chef d’entreprise très original : Gilles Satgé. Pourquoi ? Parce que ce sujet est le sien depuis 20 ans. Que les effectifs de son entreprise explosent. Peut-être parce qu’il ne fait pas tout à fait comme tout le monde. Sa boussole ? Une phrase d'Alfred de Vigny : « Une vie réussie est un rêve d'adolescent réalisé dans l'âge mûr ».


Amphi débat organisé en mode hydride

Dix ans après avoir créé Lucca et s’être centré sur la fabrication de logiciels, Gilles Satgé réalise que son entreprise stagne. Il décide que le travail le plus important – et le plus difficile – à faire dans son entreprise, c’est de recruter. Il y consacre 50% de son temps, avec quelques principes qui ne sont pas ordinaires :

• ne prendre que des jeunes sans expérience ;
• recruter des bons diplômés ;
• séduire, donner envie, ne jamais oublier Alfred de Vigny ;
• demander au candidat de faire un « TED » sur le sujet de son choix devant tout Lucca. Puis échange dru : le « fit » culturel avec l’équipe est central ;
• instaurer la transparence sur tous les salaires de Lucca, PDG compris ;
• les salaires fixés par les salariés eux-mêmes au bout de 3 ans ;
• etc.

Est-ce que cela marche ? Lucca est fondée en 2002. Six ans après ils sont 7 personnes. Puis ils passent à vingt en 2012 et… 300 en 2022. Et ce n’est pas fini.
Tout va bien ? Naturellement non : Lucca a traversé une bonne vague de départs il y a 10 ans : cela oblige à se remettre en cause : comment garder les bonnes personnes ?

Comment recruter et garder les bonnes personnes ? C’est LE sujet qui préoccupe toutes les entreprises aujourd’hui, tant dans le privé que dans le public. L’UODC pense qu’il faut peut-être penser et agir « out of the box ». De ce point de vue, cet événement avec Gilles Satgé va être aussi utile que passionnant.

Jean Besançon
Directeur de l’UODC

 

L'intervenant :

Diplômé de l’ESCP en 1985 et expert-comptable mémorialiste, Gilles Satgé passe les 10 premières années de sa carrière chez Arthur Andersen comme auditeur externe. De 1997 à 2001, il assume des responsabilités de directeur financier chez Lexiquest, Sterling Software puis Webnet.
Avec Frédéric Pot, il fonde Lucca en mars 2002 pour éditer et distribuer Figgo, un logiciel de gestion des congés et absences qu’il avait conçu chez Webnet et qui fonctionne selon une logique comptable en partie double, fruit de son expérience comme auditeur comptable.
Ce logiciel a rapidement connu un grand succès et a permis de financer toute une gamme de solutions logicielles en mode SaaS dont l’objet est d’automatiser les process administratifs et RH.
Ainsi, après avoir automatisé la gestion des congés avec Figgo, Lucca en a fait de même pour les notes de frais, la gestion des temps, du télétravail, le dossier du personnel et l’organisation des entretiens d’évaluation ou encore la préparation de la paie.
Lucca a connu une croissance de son ARR de 49% en 2021 et compte aujourd’hui plus de 350 personnes.


Au sujet de Lucca :

Créée en 2002, Lucca édite des solutions d’automatisation des processus administratifs et RH pour augmenter l’efficacité et l’engagement des collaborateurs.
Chez Lucca, chacun des 360 collaborateurs connaît le salaire des uns et des autres. La grille des salaires, également publique, permet de simuler ses prochaines augmentations et dès lors que l’on atteint 3 ans d’ancienneté, il devient possible de choisir son salaire. Cette transparence ne concerne pas uniquement les salaires. Elle s’applique à tous et concerne tous les sujets : recrutement, management, finances, décisions stratégiques.
Une règle instaurée il y a 20 ans et qui a largement contribué à la croissance de Lucca.

Les solutions Lucca résolvent les principales problématiques de gestion administrative et RH : gestion temps et activités, notes de frais, administration du personnel, entretiens annuels, ainsi que la mesure du bien-être au travail.
Avec plus de 6 000 clients de tout secteur (Deezer, Michel et Augustin, Square Habitat, Pathé Gaumont, Mazars, Pernod Ricard, etc.) et 1 100 000 utilisateurs finaux, Lucca est leader sur son marché : les entreprises du mid‑market.

Le travail de conception des logiciels Lucca est guidé par trois convictions :
- “Un logiciel de gestion n’est pas nécessairement gris, moche et triste” ;
- un logiciel est efficace quand il est simple et il est simple quand il répond à un besoin, à des besoins précis ;
- un logiciel doit être conçu pour ceux qui les utilisent, pas ceux qui les achètent.

En mars 2022, Lucca a levé 65 millions d’euros auprès du fonds britannique One Peak. Cette levée de fonds va lui donner les moyens d’accélérer le développement et le lancement de ses nouvelles solutions, notamment la gestion de la formation, la gestion des achats et la planification, de s’étendre à l’international et d’adresser le marché des grands comptes.