Bienvenue
à l'UODC

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

+ de 400 nouvelles vidéos par an

Trouvez au moins
5 réponses
à vos questions de travail

Un minimum de 2 caractères est nécessaire.
Claire Héber-Suffrin
Dans le domaine : Coopération
Mardi 25 juin 2019 - 18h00 Apprendre par la réciprocité Comment les entreprises pourraient utiliser ce réacteur ? Claire Héber-Suffrin Cofondatrice des réseaux d'échanges réciproques de savoirs Est-ce que l’on peut apprendre sans réciprocité ? L’école, l’Université et la formation professionnelle pensent que oui. Il suffit de bien enseigner ou former et ceux qui reçoivent, s’ils y mettent un peu du leur, vont apprendre.
Mais… Marcel Mauss, l’auteur du fabuleux « Essai sur le don » a montré qu’au fondement des sociétés, celui qui donne doit recevoir et que celui qui reçoit doit donner à son tour. C’est en rendant opérationnel ce réacteur que Claire Héber-Suffrin a fondé son action. Qui est devenu un mouvement national extrêmement inspirant.

Aujourd’hui, de Fécamp en Normandie à Seyssins en Isère le mouvement des réseaux d’échanges réciproques de savoirs est implanté sur toute la France. Il permet à des dizaines de milliers de personnes d’apprendre par la réciprocité. Et il fabrique un lien social incroyable sur tous les territoires où il s’est implanté.

Aux fondements ? Quelques principes simples mais précis. Principes que Claire et Marc Héber-Suffrin ont énoncé puis peaufiné au long des quasi 50 ans de vie du Mouvement. Pour faire court : les R.É.R.S. ont pour but de permettre aux personnes de transmettre leurs savoirs (= connaissances et savoir-faire) et d’en acquérir dans un échange réciproque. Le réseau est ouvert : il est possible de recevoir un savoir d'une autre personne que celle à qui l'on donne. Mais il est impossible de donner sans recevoir, ou de recevoir sans donner. Je peux apprendre le portugais, mais je dois transmettre mon expertise en informatique.

Alors comment les entreprises pourraient s'emparer de cette locomotive à partager des compétences ?

Une grande entreprise s’est lancée dans l’aventure il y a quelques années. Avec des effets étonnants. Et donc avec des résistances, tant ce principe simple, efficace et peu coûteux heurte toutes les organisations qui pensent top-down.

Alors comment utiliser ce réacteur extrêmement puissant dans les organisations ? C’est de cela dont Claire Héber-Suffrin, la cofondatrice et exceptionnelle animatrice de ce mouvement, va nous entretenir et en débattre avec nous.

Ces réseaux fondés sur la réciprocité sont une source d’inspiration fascinante. Aussi l’UODC est très heureuse de recevoir une personnalité aussi hors normes que Claire Héber-Suffrin.

Jean Besançon
Directeur de l’UODC

L'intervenante :
Claire Héber-Suffrin est cofondatrice avec son mari Marc Héber-Suffrin, des réseaux d'échanges réciproques des savoirs, mouvement devenu aujourd’hui Foresco.
Docteur en psychosociologie des groupes en éducation et en formation, elle a exercé comme institutrice pendant quinze ans. Cette approche très originale est née dans une école d'Orly, au début des années soixante-dix.

Depuis, des centaines de ces Réseaux se sont développés en France puis dans d’autres pays : dans des villes, des quartiers, des villages, des établissements scolaires ou dans des activités périscolaires, dans la formation des enseignants et en entreprise.
Ces Réseaux favorisent les apprentissages dans tous les temps et toutes les situations de la vie, entre autres pour celles et ceux qui paraissent être les plus éloignés de nombre d’apprentissage, de la reconnaissance sociale, de l’engagement : en s’appuyant sur l’appétence à apprendre ; sur les proximités relationnelles qui dédramatisent des savoirs ; sur la fierté d’être reconnus comme porteurs de savoirs utiles aux autres ; sur le questionnement des représentations du savoir, de l’Apprendre, du transmettre...

Chacun y est tour à tour enseignant et apprenant.

C'est pour son engagement de toute une vie consacrée à la réussite, aussi bien des enfants que des adultes, et, également au titre de présidente d’honneur de Foresco que Claire Héber-Suffrin a reçu l’insigne d’Officier de la Légion d’Honneur, le 6 février 2013, par M. Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre.

Parmi les ouvrages de Claire Héber-Suffrin :
- "Apprendre par la réciprocité. Réinventer ensemble les démarches pédagogiques" (Chronique sociale, 2016)
- "Des outils pour apprendre par la réciprocité. Animer des réseaux d’échanges réciproques de savoirs®" (Chronique sociale, 2016)
- "Penser, apprendre, agir en réseaux. Donner, recevoir, donner aussi... La réciprocité pour réussir" (Chronique sociale, 2011)
- "Quand l’Université et la Formation réciproque se croisent. Histoires singulières et histoire collective de formation" (L'Harmattan, 2001)
- "Échangeons nos savoirs !" (La Découverte, 2001)