Bienvenue
à l'UODC

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

+ de 400 nouvelles vidéos par an

Trouvez au moins
5 réponses
à vos questions de travail

Un minimum de 2 caractères est nécessaire.
Dans le domaine : Compétences
Mardi 11 octobre 2005 - 17h45 Quelles orientations pour la CNCP ? Georges Asseraf, Guy Berger Président la Commission nationale de la certification professionnelle - Professeur émérite en sciences de l'éducation, Université Paris 8

Depuis le mois d'avril 2005, Georges Asseraf préside la Commission nationale de la certification professionnelle. Il a remis cet été son rapport au Premier ministre et a été reçu tout récemment (09 septembre) par le cabinet de Jean-Louis Borloo.

Il s'exprimera le mardi 20 septembre au Club Stratégies sur les grandes orientations et missions de la CNCP. Le Décret n°2005-545 du 26 mai 2005 place la Commission Nationale de la Certification Professionnelle auprès du ministre chargé de la formation professionnelle. Cette commission, chargée notamment de constituer le répertoire national des titres et diplômes à caractère professionnel, auparavant placée auprès du Premier ministre, est donc rattachée au ministre en charge de la formation professionnelle et mène à bien ses missions en s?appuyant directement sur les services de ce ministère, tout en conservant sa structure interministérielle.

Avec également une intervention de Guy Berger, professeur émérite en sciences de l'éducation, Université Paris 8, sur la thème de la "reconnaissance", à partir des contributions sur ce thème du philosophe Paul Ricoeur, récemment disparu. Une manière de prendre un peu de hauteur et de réfléchir autrement aux problématiques de la reconnaissance et validation des acquis de l'expérience.