Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°206
Durée totale : 1:37:16
Les commentaires
UODC | Vidéo

Comment faire travailler ensemble des personnes pour produire des œuvres ?

La singularité des éditions Actes Sud

Françoise Nyssen
Directrice des éditions Actes Sud

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenante

Françoise Nyssen dirige Actes Sud, une maison d’édition profondément singulière. Arlésienne, elle est au cœur d’une constellation rassemblant d’autres maisons d’édition, des librairies, des cinémas, des événements culturels, une école depuis peu. Ce qui rassemble ? Des lieux et des liens, certainement. Mais aussi sûrement la détermination à rechercher le bien et le beau, à contribuer à la beauté du monde. Mais alors, dans cet écosystème maintenant célèbre, comment font-ils pour travailler ensemble ?

Après avoir reçu Ariane Mnouchkine, la fondatrice du Théâtre du Soleil, l’Université ouverte a eu le bonheur de recevoir Françoise Nyssen. Pour partager cette expérience exigeante, profondément originale et joyeuse : le travail de faire travailler ensemble des personnes pour produire des œuvres.



Les œuvres, ce sont des livres, des maisons, des lieux, un esprit, une efficacité, une entreprise qui se développe, des intuitions solides, mais aussi des rêves, des désirs et des plaisirs partagés.

Françoise Nyssen se définit parfois comme une ourleuse, la femme qui prend soin des bordures. Sans doute, mais pas que. Lorsque l’on dirige un bateau, la question de la quille est importante, comme celle de sentir les vents, de pouvoir choisir ses routes sur l’océan en toute indépendance, de permettre à l’équipage de pouvoir faire au mieux son travail.

Cette ourleuse n’ignore pas les tensions, elles font partie de la vie.

Son expérience est unique et c’est une femme lumineuse. Dit autrement : Actes Sud a apporté du bonheur à des millions de personnes. Comment elle - et son équipe - font-ils ?



L’Uodc a été tout simplement heureuse de l’accueillir, pour une rencontre qui fût authentique, profonde et gaie.



Vidéo séquencée n°206
Prise de vue : 10 mai 2016
Date d'édition : 10 janvier 2017
Durée : 1:37:16
Programmation
et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences
Réalisation et édition : Pierre Cécile
Collaboration éditoriale : Philippe Masse

© Pratiques & Stratégies - janvier 2017 - reproduction interdite

Licenciée en sciences (spécialité chimie) de l’Université Libre de Bruxelles en 1972, agrégée de l’enseignement secondaire, Françoise Nyssen est également titulaire d’un diplôme d’urbaniste à l’Institut Supérieur d’Urbanisme et de Rénovation Urbaine (Belgique) de 1975 à 1978, avant de rejoindre la direction de l’Architecture du ministère belge de l’Environnement et du Cadre de vie.

En 1980, elle rejoint le monde de l’édition, d’abord comme associée et Président directeur général de la Coopérative d’Éditions du Paradou et depuis 1987, comme associée et Présidente du Directoire d’Actes Sud, devenue depuis l’une des plus prestigieuses maisons d’édition françaises, basée à Arles. Elle crée parallèlement la librairie Actes Sud avec Jean-Paul Capitani.


Créées en 1978, dans un village de la vallée des Baux, par Hubert Nyssen et sa femme, Christine Le Boeuf, bientôt rejoints par les autres fondateurs, Françoise Nyssen, Bertrand Py, Jean-Paul Capitani, les éditions Actes Sud développent une politique éditoriale généraliste.
Très vite, elles se sont distinguées non seulement par leur implantation en région, leur identité graphique (format des livres, choix du papier, couvertures illustrées…), mais aussi par une ouverture de leur catalogue aux littératures étrangères.
Installées depuis 1983, au lieu dit Le Méjan, à Arles, les éditions Actes Sud ont depuis poursuivi leur développement, au cœur d'une constellation de maisons d'éditions, de librairies, de cinémas, etc. Son catalogue, depuis l’origine, réserve une place essentielle à la littérature, puis à la jeunesse, mais elle accueille aussi des auteurs venus des divers champs de la connaissance ou des multiples disciplines artistiques.