Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°117
Durée totale : 1:17:47
Les commentaires
UODC | Ressources Humaines | Vidéo

Sécuriser les parcours professionnels

Actions, bilans, perspectives du FPSPP, Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels

Bernard Abeillé
Directeur général du FPSPP

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Quelles sont les premières actions menées par le FPSPP ? Quelles sont ses priorités ?


Qu’est ce que cela change concrètement pour les personnes, dans un pays où près de 10% de la population active est sans emploi ?

Qu’est ce que cela change pour les opérateurs de la formation, pour les OPCA ?

Quelles relations nouées sur les territoires avec les branches, les régions, les représentants de l’État, les acteurs de l’emploi et de la formation ?

Par quels mécanismes les moyens vont-il arriver vite, sans mille formulaires à remplir, là où ils seront utiles ?

Ce sont là des questions concrètes, donc difficiles. Elles intéressent de près les acteurs de terrain sur le front de la formation, de la professionnalisation, de l’emploi.

Sécuriser des parcours professionnels, financer des actions de « qualification et de requalification » pour des salariés fragilisés, des demandeurs d’emploi : c’est la mission du FPSPP, aussi claire que son intitulé.

Sa création a fait l’objet d’un consensus lors de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 7 janvier 2009 entre les partenaires sociaux. Accord largement repris par le législateur dans la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie.

Ces questions concrètes ne sont pas sur le même plan que celles soulevées par la controverse qui a opposé, à la mi-2010, l’ensemble des partenaires sociaux et l’État. État qui a finalement ponctionné 300 M€ sur les fonds d’origine paritaire du FPSPP, pour financer ses propres priorités.

Encore que : cette controverse a permis de mettre en lumière des questions fortes de gouvernance de l’action publique, de respect de la parole, de confiance.



Vidéo Documentée Séquencée (VDS) n°117
Prise de vue : 28 septembre 2010
Date d'édition : 02 mars 2011
Durée : 1:17:47
Programmation et animation : Jean Besançon,
directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - mars 2011 - reproduction interdite


Bernard Abeillé
est directeur général du FPSPP, Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, après avoir dirigé entre août 2007 et mars 2010 le FUP, Fonds unique de péréquation, succédant alors à Gilles Loffredo.

De mai 2005 à mai 2007, il a dirigé la Mutuelle du Var, une mutuelle interprofessionnelle couvrant 100.000 personnes dans 500 entreprises, après avoir dirigé, de 1999 à 2005, la MNAM (Mutuelle nationale aviation/marine), issue de la fusion de la Mutuelle des marins et de celle des aviateurs.