Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°181
Durée totale : 1:28:16
Les commentaires
UODC | Ressources Humaines | Vidéo

Prévenir les incivilités à La Poste et à la SNCF

Un levier puissant de conduite du changement

Étienne Ignatovitch
Directeur de la Prévention des incivilités à la SNCF

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant



L'amphi débat dont est issue la présente Vidéo séquencée a été organisé en partenariat avec Entreprise&Personnel
.

La proposition secoue un brin ? Étienne Ignatovitch en met les preuves au débat.

Les incivilités, tout le monde pense les connaître. C’est ce qui peut «  pourrir » la vie au quotidien des contrôleurs de la SNCF, des employés de La Poste, d’une banque ou d’un hypermarché, de conseillers à Pôle Emploi ou d’enseignants dans un collège, etc. Bref, cela concerne celles et ceux qui sont dans une relation de service, en contact direct avec le public.

Aujourd’hui, le manager, même de proximité, passe une grande part de son temps à piloter des indicateurs. Gardien des règles et de la réglementation, il pense ne guère avoir de prise sur ce qui pèse tous les jours sur ses équipes. Certains disent que le management a déserté le management.

Et si le management ne se préoccupe pas de ce qui peut pourrir la vie de ceux qui sont au travail sur le terrain, il peut toujours parler ! Expliquer les grands projets stratégiques de conduite de changement élaborés du haut du Comex : il sera poliment écouté et puis…
Pour emmener les hommes et les femmes quelque part, il faut tenir compte de ce qu’ils vivent au quotidien.

Mais les incivilités ne dépendent pas de l’entreprise ! Elle n’y peut rien, elle les subit ?
À voir…
C’est là que l'intervention d’Étienne Ignatovitch est passionnante, voire décoiffante.
Il montre comment s’emparer de la question des incivilités est une chance unique pour le management de reprendre du vrai pouvoir d’agir. Celui qui permet aux équipes de pouvoir très bien faire leur travail. En sérénité. 

Entreprise&Personnel et l’Uodc se sont alliés pour organiser ensemble cet événement aussi utile que vif : ce que raconte Étienne Ignatovitch ne laisse pas exactement indifférent…

Jean Besançon, Uodc
Philippe Eray, Entreprise & Personnel



Vidéo séquencée n°181
Prise de vue : 18 novembre 2014
Date d'édition : 06 juillet 2015
Durée : 1:28:16
Programmation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences, Philippe Eray, directeur de projets chez Entreprise & Personnel
Réalisation et édition : Pierre Cécile

Collaboration éditoriale : Philippe Masse
© Pratiques & Stratégies - juillet 2015 - reproduction interdite


Étienne Ignatovitch
est depuis mai 2015 à la direction générale du réseau du Groupe La Poste.

Il a rejoint le Groupe La Poste en 2008 afin de créer une direction de la prévention des incivilités rattachée à la direction générale. Il y a occupé le poste de directeur de la Prévention des incivilités pendant six ans avant de rejoindre la SNCF en 2014.

Il est en effet, au moment de son intervention à l'Uodc, directeur de la Prévention des incivilités à la SNCF, mission qu'il a assurée pendant un an (2014-2015).

Officier de réserve, lieutenant-colonel de la Gendarmerie Nationale, il auparavant exercé 26 ans sous différents uniformes.



Philippe Eray est directeur fondateur en 2015 de PE Conseil. Il est directeur associé de Kairos Consultants et directeur de projet chez Entreprise & Personnel.

Il a été auparavant directeur associé d'Actum Conseil (2009-2011), directeur général d'Insights (2005-2009), directeur des compétences et de la communication de Pierre & Vacances (2002-2005), directeur de contrat chez BPI Group (1999-2002), responsable de la cellule "expertise en GRH & compétences" à la Marine nationale (1995-1999).

 



Jean Besançon
dirige l'Université ouverte des compétences.

Ingénieur agronome, diplômé du CNAM / HEC (DEA RH), Jean Besançon a notamment dirigé un centre de formation d’adultes en Lorraine dans les années 1980, piloté la formation professionnelle continue et l’apprentissage relevant du ministère de l’agriculture, puis les innovations dans l’enseignement agricole dans les années 1990.

Après avoir dirigé un grand mouvement d’éducation populaire en milieu rural (la FNFR, aujourd'hui CNFR) au début des années 2000, il travaille à l’émergence d’un Institut réunissant recherche, recherche-développement, formations ouvertes et à distance et appui en matière de production de compétences dans la sphère « verte » (l’Institut Eduter à Dijon).

Lien périmé, remarques, suggestions ?
Merci de nous écrire en mentionnant la vidéo !