Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°207
Durée totale : 1:10:02
Les commentaires
UODC | Ressources humaines | Vidéo

Penser les ressources humaines à l’horizon 2030

Les savoir-y-faire, le travail réel, les métiers

Dominique Massoni
Directrice du développement des RH et de la communication interne d'Arkema

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenante


L'amphi-débat dont est issue la présente Vidéo documentée séquencée a été organisée en partenariat avec l'ITMD, Institut du management durable.


2030, les métiers au cœur de l’organisation ? Rien n’est certain
: Taylor est plus vivant que jamais dans les entreprises. Mais on peut imaginer que certaines vont s’orienter vers une organisation intelligente, novatrice, fondée sur les métiers. Parce qu’elles chercheront à allier très haute qualité du travail, santé des personnes et performance. Cela peut bien arriver d’ici 2030. Mais alors, quel sera le travail des ressources humaines ?

La plupart des Directions de Ressources Humaines ont « oublié le métier ». Parce qu’elles sont en cohérence avec l’organisation de la majorité des entreprises et des bureaucraties depuis F.W. Taylor et Henri Fayol. Au-delà des sempiternels discours sur l’autonomie nouvelle des salariés, comme le montre précisément François Dupuy (l’auteur du fameux Lost in Management (T.1 & 2), intervenu récemment à l’Uodc), les entreprises aujourd’hui ne sont absolument pas sorties du taylorisme.

Ce ne sont plus Les Temps modernes de Charlie Chaplin : les tâches ont évolué, le vocabulaire s’est largement modernisé…
Pour faire passer les hommes d’une activité simplifiée (sur le papier) à une autre tout aussi simplifiée (sur le papier), les mots clés sont aujourd’hui : « agilité », « développement des compétences transverses », chasse à la « résistance au changement », etc.
La réalité, c’est que plus que jamais, les hommes et les femmes au travail croulent sous les prescriptions et les exigences incessantes de reporting.

Alors que se passerait-il si d’ici 15 ans, des (les ?) entreprises faisaient le choix de s’organiser autour des métiers ? De remettre le travail réel de qualité au centre ?
En pensant qu’il est source de santé, mais aussi de performance. Dans ce cas, comment les ressources humaines pourraient y contribuer, voire l’anticiper ?  Serait-ce un changement de leur métier ?
 
C’est cette réflexion que Dominique Massoni, responsable dans une grande entreprise et passionnée par l’innovation sociale - avec une longue expérience de développement des ressources humaines dans l’industrie - a exploré. La soirée co-organisée par l’Uodc et l’Itmd (Institut du Travail et du Management Durable) fut un bel événement.



Vidéo séquencée n°207
Prise de vue : 20 octobre 2016
Date d'édition : 9 février 2017
Durée : 1:10:03
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences ; Alain Coffineau, président de l'ITMD
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - février 2017 - reproduction interdite

 

 

Dominique Massoni est directrice du développement des ressources humaines et de la communication interne du groupe Arkema.

Diplômée en psychologie sociale et en sociologie des organisations, spécialiste de l'innovation sociale, elle a mené une carrière de DRH dans des groupes internationaux. Elle a notamment dirigé la formation et le développement social de Total.

Elle est l'auteure, avec Jean-Hubert de Roux, de l'ouvrage Les Métiers et les hommes. Les oubliés du management ?, Éditions Editea, 2012.