Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°154
Durée totale : 1:33:17
Les commentaires
UODC | RH | Vidéo

La gestion des ressources humaines chez Spie Batignolles

Comment les RH peuvent contribuer à la performance globale ?

Nicolas Flamant
DRH du Groupe Spie Batignolles

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Est-il possible d’imaginer un modèle vertueux entre une entreprise, ses salariés et ses clients ?

Un modèle où l’entreprise gagne des marchés parce qu’elle fournit une prestation de qualité, ayant de la valeur, pérenne ? Et pas seulement parce qu’elle est la moins-disante en terme de prix.

Un modèle où l’entreprise produit une prestation de qualité, parce qu’elle propose des projets de qualité, portés par des experts de talent, avec un management de qualité ? Un modèle où le dialogue social serait de qualité, parce que les salariés seraient respectés et que l’évolution de leurs compétences serait un vrai sujet ?

L’Université ouverte des compétences a jugé utile de « travailler » cette question. Pas dans l’abstrait : à partir d’un exemple. Et pas dans une société à image « glamour » ou high tech : dans le « monde bâtiment / travaux publics » avec le groupe Spie Batignolles.

Dans une période où le maître mot est « compétitivité », on pourrait imaginer, naïvement, que la question de la qualité du travail des hommes et des femmes dans les entreprises soit première.
Que la réflexion sur l’intelligence de l’organisation, celle qui permettrait que se déploie le talent des hommes et des femmes qui concourent à la production de richesse soit première.

On pourrait imaginer - naïvement - que les hommes et les femmes en charge des « ressources humaines » dans les entreprises soient conviés au premier plan des comités de direction. Et pas seulement pour habiller juridiquement au mieux le prochain plan social. En évitant avec talent et entregent au maximum les remous sociaux. Il semblerait que cela ne soit hélas pas si souvent le cas.

Peut-on gérer autrement les ressources humaines ?
Et comment relier cette action avec une question sociétale aussi fondamentale que le développement durable, au-delà du coup de peinture verte qui fait bien dans le bilan social ?

Nous avons eu le très grand plaisir d’accueillir Nicolas Flamant. Il est DRH et directeur du développement durable d’un grand groupe du bâtiment, Spie Batignolles. Il est membre du comité exécutif. Il a un long passé d’action de terrain et de réflexion dans son entreprise, mais aussi comme chercheur en anthropologie.

Un témoignage au cœur des questions très vives de ce qui fait le travail de la fonction RH aujourd’hui.



Vidéo Documentée Séquencée (VDS) n°154
Prise de vue : 16 avril 2013
Date d'édition : 23 juillet 2013
Durée : 1:33:17
Programmation et animation : Jean Besançon
, directeur de L'Université ouverte des compétences,
Réalisation et édition : Pierre Cécile

© Pratiques & Stratégies - juillet 2013 - reproduction interdite


Nicolas Flamant
est directeur des ressources humaines (depuis juin 2007), de la communication et du développement durable du Groupe Spie Batignolles.

Anthropologue de formation, il est docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), où il a enseigné jusqu’en 2007. Ses recherches portaient alors sur les organisations industrielles complexes en France et en Inde, ainsi que sur les changements générationnels.

Il a parallèlement été directeur des études de l’Institut Entreprise & Personnel où il a accompagné une grande variété d’entreprises de l’industrie et des services, publiques et privées.

Nicolas Flamant analyse depuis de nombreuses années les transformations des structures et des fonctionnements d’entreprises. Son regard, fort de ses expériences multiples, fait alterner les analyses de l’anthropologue, du consultant et du dirigeant.

Il a publié notamment :

• 2010, Au croisement de l’entreprise communautaire et de l’entreprise ouverte, in Tixier P.E., Ressources humaines pour sortie de crise, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques.
• 2005, Construire la confiance dans un monde incertain, Paris, Entreprise & Personnel.
• 2002, Une anthropologie des managers, Presses Universitaires de France (Prix Ressources humaines Syntec-Sciences PO - Le Monde 2003).
• 2002, Travailler à l’usine, Revue Terrain n°39 (numéro codirigé avec Monique Jeudy Ballini, CNRS - Collège de France).
• 2000, Le patronat en Inde, CSH (collectif).