Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°50
Durée totale : 0:54:44
Les commentaires
UODC | Ressources Humaines | Vidéo

GPEC et branches professionnelles

Une démarche pour gérer les compétences dans les branches professionnelles

Alain Meignant
Consultant en management des ressources humaines

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


La GPEC, Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, n'est pas une question étrange et étrangère aux branches professionnelles ! Tout au contraire !

L'ANI, la nouvelle loi sur la formation professionnelle, les accords de branches et tous les appareillages liés à ces nouveaux cadres - on pense, ici, plus particulièrement, aux observatoires des métiers - appellent à des démarches (de type) GPEC dans les branches et dans les entreprises.

Reste à voir et à comprendre comment ces démarches s'énoncent, se problématisent et se développent, de manière opérationnelle, dans le champ des branches professionnelles.

C'est ce à quoi s'attache ici Alain Meignant qui, à partir de plusieurs constats sur la mise en œuvre de démarches compétences en entreprise, d'événements décisifs de son parcours professionnel et s'appuyant sur des données fournies par l'analyse prospective des métiers, construit, fonde une approche reposant principalement sur une analyse du process de production, sur les compétences collectives et les compétences d'organisation.

Ainsi est né le modèle AMC ®, se présentant sous la forme d'une bibliothèque de compétences ou, pourrait-on dire, de référentiels prospectifs au service des stratégies des organisations en réseau, a fortiori des branches professionnelles, qui pourront la décliner en de multiples usages : incitation des entreprises au développement d'activités permettant de faire face à la concurrence, construction de parcours certifiants accessibles par la validation des acquis de l'expérience, articulation avec les systèmes d'information et de gestion RH, etc. 

Texte : Pierre Cécile


Alain Meignant a alterné dans sa carrière des responsabilités dans des centres de formation et de conseil, et de DRH dans l'industrie.

Il a créé en 2000 le cabinet de conseil en management des ressources humaines qui porte son nom, est membre du réseau 3U, et partenaire associé de la société Webcompétence.

Alain Meignant intervient en France et à l'étranger pour des entreprises ou des organisations publiques. Il enseigne la GRH dans diverses institutions d'enseignement supérieur (ESSEC, HEC, ESC Pau, Reims Management School, CESAG de Dakar) et est vice-président de l'Institut International de l'Audit Social.