Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°221
Durée totale : 1:26:42
Les commentaires
UODC | Management | Vidéo

Transformer une entreprise avec le digital

La Société Générale du vertical à l’horizontal

Françoise Mercadal-Delasalles
DG déléguée du Crédit du Nord, Ex-directrice des ressources et de l'innovation, Groupe Société Générale

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenante

Digital ? Ce mot a envahi le monde, avec autant de sens que d’usages. Dans un village africain, une rue de métropole ou une entreprise, chacun voit à sa porte qu’Internet, les réseaux et l’accès aux données changent le quotidien. Au travail, le mot est tellement à la mode qu’il est devenu le justificateur de tout processus de changement. La Société Générale s’en serait-elle emparée différemment ?

Le sujet de Françoise Mercadal-Delasalles en arrivant à la Société Générale - entre l’affaire Kerviel et la chute de Lehman Brothers - c’est d’
industrialiser la banque. Grâce aux technologies.

Avouons-le : nous sommes à priori loin de l’intelligence collective, de l’innovation partagée et de la remise en cause d’un système pyramidal extrêmement puissant.

Et pourtant…
En récupérant l’innovation, en s’emparant du digital, avec la vision de la 3ème transition anthropologique évoquée par Michel Serres, elle va s’en servir comme un levier - et comme un sacré outil - de transformation. 

Le point nodal ? S’intéresser d’abord à l’essentiel : construire une vision partagée dans une organisation humaine. Ce qui est très loin de la vision des dirigeants expliquée aux exécutants. 

Comment a-t-elle fait pour contribuer à transformer en profondeur une entreprise de 160 000 salariés ? Tout sauf un fleuve tranquille, surtout pour une femme dans un monde d’hommes. Alors le judo plutôt que la boxe, de bonnes équipes et un peu de persévérance.

Une illustration ?
Les Dunes, un bâtiment étonnant où travaillent 5 000 personnes. Qui pour le DG de la Société Générale, Frédéric Oudéa « préfigure le mode de travail collaboratif de demain ».

Qui en parle le mieux ? Michel Serres.
« L’histoire des Dunes est l’aventure pionnière de femmes, qui ont imaginé un monde nouveau sans savoir lequel il serait. C’est tout sauf un hasard. (...)
Celle de la transformation numérique n’y échappe pas. En faisant le pari de l’intelligence relationnelle comme réponse à l’effacement de nos systèmes pyramidaux, sans même savoir ce qu’il adviendrait de cette effervescence dans un lieu pas encore dessiné, Société Générale s’ouvrait avant tout au risque de la confiance, des échanges, de l’amitié qui ne se substitue pas à la concurrence ».

Nous sommes au cœur des évolutions du travail. L’Uodc est heureuse d'avoir invité au débat avec une telle personnalité.


Vidéo séquencée n°221
Prise de vue : 7 novembre 2017
Date d'édition : 27 décembre 2017
Durée : 1:26:42
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - décembre 2017 - reproduction interdite

Françoise Mercadal-Delasalles est directrice générale déléguée du Crédit du Nord depuis le mois de juillet 2017.

C'est en 2008 qu'elle a rejoint le groupe Société Générale comme directrice de l'efficacité opérationnelle et de l'innovation. Elle était depuis 2009 directrice des ressources et de l'innovation du groupe Société Générale et, à ce titre, membre de son comité exécutif.

Ancienne élève de l'ENA, Françoise Mercadal-Delasalles est titulaire d'une licence en droit et en lettres, et diplômée de l'IEP de Paris. Nommée sous-directrice du bureau Europe de la Direction du budget au ministère des Finances en 1995, elle a intégré, en 2002, la Caisse des Dépôts et Consignations en tant que directrice déléguée informatique. Elle a ensuite été nommée adjointe au secrétaire général, directrice du contrôle de gestion, des systèmes d'information et des moyens généraux, puis de la définition du plan stratégique.