Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°139
Durée totale : 1:38:57
Les commentaires
UODC | Management | Vidéo

Manager une multinationale : Renault-Nissan

Agir avec les différences de culture

Patrick Pélata
Ancien directeur général de Renault

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


En période d’incertitude, les esprits ouverts, ceux qui ne cultivent pas l’obsession de l’entre-soi et de la peur de l’autre, regardent au-delà des frontières.
C’est vrai depuis la nuit des temps dans le domaine de la culture, de l’art, de la musique et de la langue. C’est vrai aussi en matière de management.

« L’ouverture » n’a pas que des vertus, lorsque les caricatures s’en mêlent. Elle devient dramatique quand un mode de pensée unique semble s’imposer sur la planète entière. Nous avons connu les modes de management « à l’américaine », « à la japonaise », « à l’allemande » depuis peu. Bientôt « à la chinoise » ?

La plupart des manuels de management utilisés dans les bonnes écoles et lestés de lourdes simplifications pour managers pressés, généralisent outrageusement quelques cas particuliers d’entreprises « phare ». Ils en tirent leçons, recettes et bonnes pratiques du management d’un pays qui seraient universelles. La mode dure 20 ans, et l’on passe à autre chose.

Et pourtant, l’histoire devrait nous apprendre que l’art de faire travailler ensemble des femmes et des hommes autour de buts partagés a tout à voir avec la culture, avec ce qui fait sens commun. Et dans ce cadre, aller vraiment à la rencontre de la culture de l’autre est fondamental.

C’est dans cette perspective que l’Université ouverte des compétences a été très heureuse de recevoir Patrick Pélata.

Pas seulement parce qu’il a été jusque très récemment le dirigeant très respecté de l’une des plus emblématiques entreprises françaises (Renault).
Pas seulement parce qu’il a vécu longtemps au Japon, dont il connaît très intimement la culture. Et pas seulement dans le domaine des affaires, de l’industrie ou du management.
Pas seulement enfin parce qu’il a été l’un des dirigeants d’une entreprise de la taille de Nissan, et a joué un rôle central dans la construction unique d’une alliance franco-japonaise à l'échelle mondiale : Renault-Nissan.

Entendre et débattre avec Patrick Pélata, c’est être confronté en direct à une expérience et une réflexion très rare dans le monde francophone : celle d’un homme qui a été aux commandes à un très haut niveau, qui a un passé de chercheur sur la question des organisations, qui sait ce que c’est que le travail dans une usine.

Qui, sur les questions de cultures du management, en France et au Japon, est sans doute un de nos meilleurs experts.
Qui sait ce que la confrontation culturelle peut apporter, les espaces d’angoisse et d’inquiétude qu’elle fait naître, mais aussi les trouvailles et les bonheurs qu’elle peut susciter.

Patrick Pélata, en homme qui connait son entreprise sur le bout des doigts, y ayant gravi les échelons depuis maintenant 28 ans, nous offre ici un vrai sujet... et une vraie leçon de management : au plus haut niveau !



Vidéo Documentée Séquencée (VDS) n°139
Prise de vue : 15 mai 2012
Date d'édition : 14 juin 2012
Durée : 1:38:57
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - mai 2012 - reproduction interdite


Après 28 ans au service de Renault, Patrick Pélata a rejoint en août 2012 la société californienne SaleForces.com, spécialisée dans les technologies en lien avec la gestion de la relation client et les réseaux sociaux. Il y assure les fonctions de vice-président exécutif, responsable du secteur automobile.

Il a été auparavant conseiller du président de Renault-Nissan-BV, poste qu'il a occupé à la suite de sa démission en avril 2011 du poste de n°2 de Renault consécutive à l'affaire de pseudo espionnage qui a porté le groupe sur la scène politique et médiatique.
Renault-Nissan-BV est une entreprise de droit néerlandais basée à Amsterdam, créée en 2002 pour élaborer une stratégie commune et développer les synergies au sein de l’Alliance Renault-Nissan, et détenue à parité par les deux partenaires.

Patrick Pélata avait débuté à la « régie Renault » en 1984 comme chef d'atelier à l'usine de Flins. En 1985 il intègre le bureau des études où il restera jusqu'en 1998, année où il devient directeur du développement de l'ingénierie véhicule et entre au comité de direction de l'entreprise.

En 1999 il devient directeur général adjoint chargé du plan, du produit, du design et des programmes de Nissan auprès de Carlos Ghosn et participe au rapprochement des deux groupes et au redressement de l'entreprise japonaise alors au bord de la faillite.

De retour chez Renault en 2005 il est nommé directeur général adjoint plan, produit, programmes.

Il devient en septembre 2008 leader du comité de management de la région Europe Renault, puis directeur général délégué aux opérations de Renault d'octobre 2008 à sa démission en avril 2011.

Patrick Pélata est docteur en socio-économie (EHESS), diplômé de l'École polytechnique (1974) et de l'École nationale des ponts et chaussées dont il préside aujourd'hui le Conseil d'administration et au sein de laquelle il a également un passé de chercheur (1981).

màj 13/09/12