Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°132
Durée totale : 1:35:25
Les commentaires
UODC | Management | Vidéo

Manager des politiques publiques sur un territoire

Et si on sortait de la RGPP ?

Jean-Yves Caullet
Maire d'Avallon et préfet hors cadre

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Rencontre organisée en partenariat avec AgroParisTech, Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement.


Pendant la Présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2012), la grande affaire pour "moderniser l'Etat" s'appelle RGPP, Révision Générale des Politiques Publiques. L'affichage est de moderniser l'action publique tout en "ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux".

En 2015, tout a changé naturellement (...), et on parle depuis 2012 de MAP, Modernisation de l'Action Publique. Dans le contexte de 2011, parler de politiques publiques autrement que sous le vocable de « Révision Générale » aurait paru presque incongru. Mais au-delà des sigles (RGPP en 2011, MAP aujourd'hui), trois questions clefs méritent d'être posées :

1 - Quelles sont les limites de la pertinence d’une politique générale fondée sur la régulation budgétaire ?

2 - Peut-on agir autrement en matière de « modernisation de l'action publique (au-delà des sigles) » ? Dit autrement, s’il y a consensus pour agir, quelles pourraient être les règles d’un agir pertinent ? Et qui doit les déterminer, à quel niveau ?

3 - Comment passer de l’obligation contrôlée à l’initiative responsable pour les acteurs en charge de l’action publique ?

Jean-Yves Caullet est l’une des rares personnes en France qui peut en parler librement, avec une réflexion assise sur l’expérience vive de l’action publique.

Parce que cette expérience est fondée sur deux piliers : celui de Préfet et celui de maire d'opposition (à l'époque de son intervention) d’une petite ville, Avallon, au cœur de la Bourgogne. Et il est chargé de mission auprès de la DGME, la Direction Générale de la Modernisation de l'Etat, au coeur du lieu où la réflexion se traduit en lignes d'actions.

AgroParisTech - Engref, la grande école francophone d’ingénieurs et de managers dans le domaine du vivant et de l’environnement et L’Université ouverte des compétences inaugurent avec cet amphi débat le premier événement du cycle 2011-2012 qui sera organisé autour du Management durable de l’action publique.

Au début d'un XXIème siècle déjà bien engagé, serait-il possible d'imaginer autrement la modernisation de l'action publique ?

 



Vidéo Séquencée n°132
Prise de vue : 22 novembre 2011
Date d'édition : 17 janvier 2012
Durée : 1:35:46
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies, Laurent Rosso, directeur adjoint Agroparitech et directeur de l'ENGREF, Muriel Caullet, chargée de mission développement et innovation, Agroparitech Executive
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - janvier 2012 - reproduction interdite

màj 02/06/2015

Jean-Yves Caullet est maire d'Avallon (Yonne, Bourgogne) et préfet hors cadre. Au moment de son intervention, il est chargé de mission auprès de la DGME, Direction générale de la modernisation de l'État.

Ingénieur agronome de formation et Ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts (IGREF), il a débuté sa carrière à la direction départementale de l'agriculture du Bas-Rhin à Strasbourg.

Il devient député de l'Yonne (1999-2002), en remplacement d'Henri Nallet dont il était le suppléant. Jean-Yves Caullet a ensuite été battu en 2002 et 2007.

En juin 2012 il est élu député de la 2ème circonscription de l'Yonne.
Il est membre de la Commission Développement Durable et Aménagement du territoire de l'Assemblée nationale. Il est président du groupe d'études sur l'aménagement du territoire et la performance territoriale.

Le 10 décembre 2012, le Premier ministre lui confie une mission sur la filière bois et forêt.
Par décision du conseil des ministres du 20 mars 2013, il est nommé président du conseil d'administration de l'Office national des forêts, succédant ainsi à Hervé Gaymard.

Jean-Yves Caullet est maire d'Avallon depuis 2001.