Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°110
Durée totale : 01:32:35
Les commentaires
UODC | Management | Vidéo

La figure du chef dans les organisations

Robert Damien
Philosophe, professeur des universités à l'Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


La figure du chef est aujourd’hui une figure enfouie, disparue, voire même suspecte et qui n’a plus cours. Sont modernes le management, l’entraînement des équipes, le projet.

À notre connaissance, un seul philosophe en France, Robert Damien, s’est intéressé à cette étrange disparition de la figure du chef. Et à ses conséquences qui peuvent être la violence, l’impossibilité de constituer une équipe, l’anomie, le stress, l'anxiété.

Qu’est ce qu’un chef au sein d'une organisation ? Celui qui dicte ou bien celui qui commence, qui mène à bien, qui continue, qui achève ? Que se passe-t-il lorsqu’il n’y a pas ou plus d’autorité ?
Quels pourraient être les fondements - les « requisits » dit Robert Damien - de toute autorité ?


Pour clore la saison 2009-2010 de l’Université ouverte des compétences, l’intervention du philosophe nous est apparue comme salutaire, tonique, décapante.

Plus que tout, elle nous est apparue utile, concrète : le philosophe en général paraît loin de l’action et du réel.
Mais nous pressentons bien que nos manières d’agir se dessèchent vite lorsqu’elles restent trop longtemps éloignées des canaux de la pensée vive.

Et puis Robert Damien est un philosophe particulier : c’est un philosophe qui connaît l'entreprise et qui a été aussi joueur et entraîneur de rugby (CS Lons-le-Saunier, deuxième division).

Des expériences d'organisations, des « occasions d'être chef » qui lui permettent de filer avec bonheur et conviction la métaphore rugbystique, du jeu, de l'équipe, de la motivation pour finalement livrer les invariants de l'autorité du chef.

Un moment savoureux : l'actualité sportive (le fiasco sportif et médiatique de l'équipe de France de football en juin-juillet 2010) lui a donné à penser...



Vidéo Documentée Séquencée (VDS) n°110
Prise de vue : 29 juin 2010
Date d'édition : 3 septembre 2010
Durée : 1:32:35
Programmation et animation : Jean Besançon,
directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - septembre 2010 - reproduction interdite


Robert Damien
est philosophe.

Il est agrégé de Philosophie (1975).

Professeur au Lycée de Lons-le-Saunier jusqu'en 1984. Assistant agrégé détaché dans le supérieur à l'Université de Franche Comté jusqu'en 1992.

Docteur d'État (1992) avec une thèse intitulée Le philosophe conseiller du Prince : une nouvelle figure XVIIe-XVIIIe, le bibliothécaire-voyageur, soutenue le 8 février 1992 en Sorbonne Paris I.

Élu professeur à l'Université de Franche Comté en 1992.

Élu professeur des universités à l'Université de Paris X Nanterre en Juin 2006 (devenue depuis Université Paris Ouest Nanterre La Défense), où il dirige l'École Doctorale 139 (Connaissance, langage, Modélisation).

Robert Damien est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment : Bibliothèque et État : naissance d'une raison politique dans la France du XVIIe siècle (Paris : PUF, 1995) ; La grâce de l'auteur : essai sur la représentation d'une institution politique, l'exemple de la bibliothèque publique (La Versanne : Encre marine, 2001) ; Le conseiller du Prince de Machiavel à nos jours : genèse d'une matrice démocratique (Paris : PUF, 2003).