Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°143
Durée totale : 1:17:50
Les commentaires
UODC | Management | Vidéo

Comment éviter les décisions absurdes ?

Les métarègles de la haute fiabilité

Christian Morel
Sociologue, ancien cadre dirigeant RH

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Dix ans après Les Décisions absurdes, Christian Morel reprend son enquête où il l'avait laissée
et se penche sur l'émergence, dans des univers à haut risque, de dynamiques visant à favoriser la décision éclairée. Renouant avec une marque de fabrique qui a fait ses preuves, il met à contribution des cas d'école saisissants, allant des cockpits des avions aux sous-marins nucléaires, en passant par les randonnées hivernales en haute montagne.

Pour n'en donner que quelques exemples, Christian Morel montre que le débat contradictoire a été déterminant pour la fiabilité des réacteurs nucléaires de la Marine américaine, que l'introduction d'une check-list de bloc opératoire a réduit la mortalité chirurgicale dans des proportions considérables (50%...) ou que l'armée de l'air et les grandes compagnies aériennes ne sanctionnent plus les erreurs pour faciliter la remontée d'informations.

À partir de ces expériences, Christian Morel esquisse ce qu'il appelle des «métarègles de la fiabilité», synthèse de lois sociologiques et de prescriptions cognitives, comme la formation aux facteurs humains, les politiques de non-punition, les processus d'avocat du diable ou l'interaction généralisée.

La sociologie des décisions hautement fiables qu'il propose va à l'encontre des idées reçues et aux règles du management classique ; elle bouscule profondément l'autorité, la hiérarchie, les organisations et s'applique, par sa vision étendue, à toute activité.

Bien sûr Christian Morel aborde principalement des univers où les enjeux de sécurité sont essentiels et les risques d'accidents mortels évidents et insupportables. Mais comment ne pas être frappé par ses exemples qui marquent l'imagination ? Et pourquoi ne pas en faire notre miel pour le meilleur fonctionnement de nos entreprises et de nos organisations, certes souvent plus « ordinaires », mais dont la fiabilité est aussi après tout une question de survie ?


Vidéo Séquencée n°143
Prise de vue : 25 septembre 2012
Date d'édition : 24 octobre 2012
Durée : 1:17:50
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - octobre 2012 - reproduction interdite 


Christian Morel
est sociologue, docteur en sciences politiques, spécialiste de la négociation, de la décision et de la communication.

Ancien cadre dirigeant de la fonction ressources humaines dans de grandes entreprises industrielles, il a notamment été DRH de la division véhicules utilitaires de Renault.

Il a été membre nommé du Comité national de la recherche scientifique. Il fait partie des comités de rédaction des revues Gérer et comprendre et Négociations.

En 2012, il publie Les décisions absurdes II. Comment les éviter (Gallimard, Bibliothèque des sciences humaines), le « tome 2 » d'une réflexion entamée en 2002 avec Les décisions absurdes. Sociologie des erreurs radicales et persistantes  (Gallimard...) qui fit grand bruit avec de nombreux compte-rendus, qui fut largement traduit, primé par l’Académie des sciences morales et politiques et qui reçut le Grand Prix 2002 du livre de management et de stratégie de l'Expansion McKinsey.

Il a également publié L'enfer de l'information ordinaire : Boutons, modes d'emploi, pictogrammes, graphisme, informations, vulgarisation (Gallimard 2007) et
La grève froide. Stratégies syndicales et pouvoir patronal (Éditions d’Organisation, 1981, réédité en 1994 aux Éditions Octares), devenu un ouvrage de référence pour les spécialistes des relations sociales.