Les prochains Amphis Débats
mardi 13 octobre 2009 à 17H45

Une lecture, une interprétation de la "nouvelle" réforme de la formation professionnelle

Ses enjeux, ses attendus, ses conséquences

Dominique de Calan
Responsable de l'organisme professionnel Altran

La nouvelle réforme de la formation professionnelle est, semble-t-il, en train d’aboutir, après toutes sortes de péripéties et d’amendements. Notre intention n’est pas d’en retracer l’histoire. Les faits sont là.

Une partie des fonds de la formation professionnelle collectés en entreprise servira à former les demandeurs d’emploi. Plusieurs fonds ont été créés pour permettre la gestion et l’affectation de ces moyens. D’autre part, la décision politique concernant la formation professionnelle semble s’être à nouveau déplacée de la région vers l’État-nation. Ce n’est pas une surprise. Nous savions tous que le pouvoir d’État avait besoin de retrouver de la ressource, pour financer une partie de sa politique sociale, mais nous n’avons toujours pas compris les choix fondamentaux qui supportent ces nouvelles orientations.

Sur tous ces points, pour les lire, les interpréter, nous aider à mieux les comprendre, il nous fallait un homme d’expérience (un homme de l’art) qui ne soit pas tenu, aujourd’hui, par les discours convenus ou les propos retenus que pratiquent ceux qui sont au cœur de la négociation. Cet homme, c’est Dominique de Calan. Il a accepté d’intervenir auprès de Club Stratégies pour nous présenter sa lecture et ses interprétations de la dernière réforme de la formation professionnelle.


Dominique de Calan est responsable de l'organisme professionnel Altran et ancien délégué général adjoint de l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM).