Voir la vidéo séquencée de cet amphi débat
Les prochains Amphis Débats
mardi 08 octobre 2013 à 18H00

Transmission, gestion des âges, accompagnement

Comment mieux faire ?

Dans le domaine : Compétences & Formation
Bernard Masingue
Directeur d'études d'Entreprise et Personnel

Tutorat, contrat de génération, seniors… que les anciens dans l’entreprise transmettent leur métier en devenant tuteurs de jeunes qui débutent, quoi de plus « naturel » ?

Cela n’est pourtant pas si simple. Un Contrat de Génération a même été récemment imaginé pour inciter à des pratiques vertueuses : ne pas éjecter les seniors, favoriser l’entrée de jeunes vraiment débutants.

Mais peut-on assimiler la transmission au passage des compétences de métier des anciens vers les jeunes ?

Peut-être dans les métiers stables, et encore : dans les faits, les tuteurs ne semblent pas être choisis parmi les seniors [1] en France. Pas que pour de « mauvaises » raisons : transmettre ne va pas de soi, l’âge n’est pas brevet de compétence dans ce domaine.

Et l’on devine que la question du lien « senior - tuteur » peut devenir vertigineuse dans les métiers de plus en plus mouvants des services et des technologies.

Ce qui est important est peut-être ailleurs : développer réellement la qualité du tutorat et de l’accompagnement dans ce pays, utiliser à plein le potentiel de la mixité des âges au service de la performance globale de l’organisation ou de l’entreprise.

Alors : transmission, gestion des âges, accompagnement, comment mieux faire ?

L’UODC est honorée que Bernard Masingue ait accepté son invitation pour soumettre ses propositions et en débattre. Elles peuvent être à contre courant : il est aussi réputé pour son expertise en formation professionnelle que pour son goût modéré pour la langue de bois.

Jean Besançon
Directeur de l’UODC

 

Bernard Masingue a également été directeur de la formation chez Veolia Environnement.

[1] Bernard Masingue, 2009. Seniors tuteurs : comment faire mieux ? Rapport au secrétaire d’Etat chargé de l’emploi.