Les prochains Amphis Débats
mardi 29 septembre 2009 à 12H37

Retour vers le concret...

Pour une cartographie opérationnelle des demandes individuelles d’acquisition de compétences professionnelles

Dans le domaine : Compétences & Formation
Yvon Minvielle
Sociologue, consultant et directeur associé du Club Stratégies

Yvon Minvielle relie l'actualité de la crise, les transformations des systèmes productifs et leurs conséquences en matière de compétences.

Nous n’avons pas fini d’en dire et d’en redire sur la présente réforme de la formation professionnelle continue : son étonnant silence sur les questions de fond, son excessive centration sur les questions de droit, de gestion et de financement, sa reprise en main progressive par le pouvoir d’État, son approche plus que mesurée de la diversité des demandes d’acquisition de compétences, etc.

Tous ces constats nous conduisent à « cheminer autrement », pour bâtir des réponses nouvelles à la question de la production de la compétence individuelle, telle qu’elle se pose aujourd’hui. On ne peut se contenter de suivre, au pas le pas, des réponses toutes faites à des questions qui ne sont pas réellement posées sur le fond. L’une d’entre elles nous intéresse particulièrement : quelles sont les demandes d’acquisition de compétences portées par les individus, les organisations, et les territoires ?

Le mardi 29 septembre, nous aborderons à l’occasion d’une intervention volontaire, la question de la « cartographie des états et formes possibles des demandes d’acquisition de compétences telles qu’elles sont portées par les individus ». Nous verrons plus tard la question des organisations et des territoires.

Cet énoncé peut surprendre. Il est à la fois complexe dans son déroulé et simple. Pourquoi ?

Parce qu’il renvoie à des questions que tout le monde se pose, aussi bien ceux qui sont concernés par des compétences à acquérir que ceux qui ont la prétention de leur en fournir. Le ridicule, c’est d’ignorer la simplicité des questions et de bâtir des réponses complexes à partir des modes de financements et de gestion de la formation.

Soyons simples. Revenons à l’essentiel et au fondamental.