Réserver ma place
Les prochains Amphis Débats
Bruno Bertoli
mardi 17 octobre 2017
Françoise Mercadal-Delasalles
mardi 07 novembre 2017
Jean-François Caron
mardi 21 novembre 2017
mardi 26 septembre 2017 à 18H00

Redonner du pouvoir d'agir aux demandeurs d'emploi ?

Le défi du travail des conseillers en évolution professionnelle

Dans le domaine : Conseil & Intervention
Laure Schneider
Psychologue du travail chez Pôle Emploi

Conseiller de manière réellement utile et efficace une personne sur son évolution professionnelle, sur la recherche de son prochain travail ? C’est l’ambition du CEP, elle est considérable. La compétence de métier nécessaire est très pointue : écouter finement et réellement les personnes reçues, faciliter leur travail de repérage dans la carte toujours mouvante du travail sur un territoire, contribuer à leur redonner du pouvoir d’agir.

Laure Schneider est une praticienne très expérimentée de ce métier, aussi passionnant que difficile. Elle a l’expérience de belles réussites, d’échecs également. Elle en a tiré quelques leçons et convictions qui seront au cœur de son intervention.

Elle travaille à Pôle Emploi (PE), une organisation où la prescription du travail des conseillers est historiquement considérable. Et chacun devine qu’avec le développement exponentiel de la digitalisation, le travail des conseillers pourrait devenir celui d’un bon cocheur de cases pré-établies dans un logiciel ultra performant qui donnerait les meilleures « solutions ». Entre le (la) conseiller(e) et celui ou celle qu’elle reçoit, l’intermédiaire clef devient un écran d’ordinateur. 

Le travail de conseil est un travail clinique, comme celui d’un médecin : chaque personne reçue est unique. Et chacun a remarqué que lorsqu’il va chez le médecin, il a en face de lui un être humain. C’est une condition essentielle d’un travail de qualité.

Aider un demandeur d’emploi à trouver son prochain travail, dans sa situation, là où il habite ? C’est aux fondements du métier de conseiller de PE. Ce qui ne marche pas ? Avoir la bonne réponse pour la  personne. Et la lui prescrire.
Alors comment aider des conseillers, devant respecter depuis des années des consignes méticuleuses, à modifier leur posture, à contribuer à redonner initiative et pouvoir d’agir à celles et ceux qu’ils accompagnent ?

Au sein de Pôle Emploi, Laure Schneider est particulièrement engagée dans la professionnalisation des conseillers. Travail sur la posture, groupes d’évolution professionnelle, pédagogie du développement de l’autonomie, développement de l’intelligence collective d’un groupe de pairs sont les pistes qu’elle pratique.

L’intervention de Laure Schneider va contribuer à nourrir un débat qui est au cœur du métier de dizaines de milliers de professionnels dans les années à venir. Chez les opérateurs du Conseil en évolution professionnelle (Apec, Cap Emploi, Fongecif/Opacif, Missions Locales, Pôle Emploi), mais aussi dans les entreprises : la question de l’entretien professionnel et des pratiques d’accompagnement deviennent aujourd’hui centrales.

Jean Besançon
Directeur de l’Uodc


Diplômée en ergonomie et psychologie du travail, Laure Schneider possède une expérience de 15 ans dans le champ de l'accompagnement des parcours professionnels : recrutement, formation, gestion des carrières et des transitions professionnels.
Elle intervient en appui aux agences dans la délivrance de l'offre de service de Pôle Emploi.
Elle a exercé en tant que psychologue du travail au sein de l'Afpa (Association de formation professionnelle des adultes) pendant sept ans avant d'intégrer Pôle Emploi en 2010.


Cinq vidéos de l'Uodc en lien avec le sujet :