Les prochains Amphis Débats
mardi 12 juin 2007 à 17H45

Place des ONG et des syndicats de salariés sur le débat social

Dans le domaine : Travail
Philippe Ryfman
Avocat, professeur, chercheur associé au département de sciences politiques de l'Université Paris-I-Sorbonne

Que ce soit à l’échelle mondiale, internationale, nationale ou même locale, les ONG ou encore plus largement les acteurs que l’on peut regrouper sous l’intitulé " milieu associatif ", se présentent aujourd’hui comme des acteurs incontournables de la décomposition/recomposition de la scène politique et sociale. Les expériences et les précédents se multiplient. Expertise écologique avérée, expertise scientifique dans le domaine médical, partenariat avec les entreprises, aide à l’émergence de syndicats dans les pays où la législation n’est pas favorable à la syndicalisation, etc.

Ces acteurs, suivant une évolution parfois lente, parfois rapide, ont construit un savoir-faire et accumulé de l'expérience sur des terrains cruciaux. Et notamment aujourd’hui, à l’heure où la RSE ou encore le lien entre développement durable et entreprise, est en train de se transformer pour devenir l’occasion d’un renouveau du dialogue social. Quelles alliances pratiques et politiques se dessinent entre ces acteurs et ceux plus traditionnels, à savoir les entreprises et les syndicats, mais aussi les acteurs institutionnels ?

Avec Philippe Ryfman, politologue, nous tenterons de dresser une carte de cette nouvelle scène et des jeux d'acteurs qu'elle appelle.


Philippe Ryfman est avocat, professeur, chercheur associé au département de sciences politiques de l'Université Paris-I-Sorbonne et expert-consultant auprès d’ONG, de gouvernements et d’institutions internationales.