Voir la vidéo séquencée de cet amphi débat
Les prochains Amphis Débats
mardi 16 décembre 2014 à 18H00

Le travail réel du manager demain

Risquer la confiance, lâcher le reporting

Dans le domaine : Management
François Hubault
Maître de conférences en ergonomie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Qu’est devenu le travail des managers ? Pour beaucoup, c’est devenu passer une part importante de son temps à rendre compte. De quoi ? De l’atteinte des objectifs fixés par l’organisation. Rendre compte du travail fait était autrefois demandé une fois par an, voire tous les 6 mois.

Et puis les exigences sont devenues mensuelles, avant que la semaine ne devienne une référence courante. Dans la grande distribution, cela peut être l’heure pour certains chefs de rayon. Du contremaître dans l’automobile au responsable de laboratoire dans une université, le temps consacré au reporting est devenu vertigineux.

Rendre compte, et puis contrôler.

Patrick Pélata, ancien directeur général de Renault, estimait, lors de son intervention à l’Uodc  en mai 2012, qu’en moyenne 40 % du temps de travail des 110 000 salariés de Renault était consacré à des tâches de contrôle.

La conséquence ? C’est que de plus en plus de managers, de responsables d’équipe, disent ne plus avoir le temps de faire leur travail, écroulés qu’ils sont sous la pile des comptes-rendus à rédiger, des tableaux à remplir, des contrôles incessants à effectuer.

Et si on se souvenait que manager, cela pourrait être risquer la confiance, s’occuper de son équipe, la mettre dans les conditions lui permettant de bien faire son travail, faire remonter les difficultés, faire entendre les directions fixées.

François Hubault, grande figure de la réflexion sur le travail et le management, nous invite à penser, à imaginer ce qui pourrait se passer si on risquait la confiance, si on lâchait un peu le reporting…

C’est peu dire que nous sommes heureux à l’Uodc qu’il ait accepté notre invitation à partager sa réflexion sur ce sujet brûlant du front du travail.

Jean Besançon, Directeur de l’UODC


François Hubault est responsable du Département Ergonomie et Ecologie humaine de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est cofondateur et intervenant d’ATEMIS (Analyse du travail et des mutations industrielles et des services).

Il a coordonné plusieurs ouvrages dont "Pouvoir d'agir et autorité dans le travail" (Editions Octarès, 2010), "Activité, travail, ressources humaines : parle-t-on de la même chose ?" (Editions Octarès, 2005), "Travailler, une expérience quotidienne du risque" (Editions Octarès, 2004).


Cinq vidéos de référence sur le sujet :

- Maud Bailly, Le travail de management de terrain. Diriger une grande guerre SNCF, Vidéo séquencée n°164, avril 2014
- Véronique Bédague, Le travail de conduite du changement dans une grande organisation. La Ville de Paris, Vidéo séquencée n°153, juillet 2013
- Patrick Pélata, Manager une multinationale : Renault-Nissan. Agir avec les différences de culture, Vidéo séquencée n°139, juin 2012
- Thierry Moysset, La forge de Laguiole : territoire, métier, innovation, développement durable, Vidéo séquencée n°119, avril 2011
- Frederik Mispelblom Beyer, Encadrer : un métier impossible, Vidéo séquencée n°99, février 2010