Les prochains Amphis Débats
mardi 12 décembre 2017 à 18H00

Construire la performance par le travail et les collectifs

Une alternative à la folie gestionnaire

Dans le domaine : Collectifs & Réseaux
Florence Osty
Professeure affiliée à Sciences Po Paris, Chercheure au Lise (Cnrs/Cnam)

La folie gestionnaire ? Nous en avons tous cent exemples autour de nous. La phrase la plus entendue aujourd’hui ? J’ai tellement de papiers à remplir pour rendre compte que je n’ai plus le temps de faire mon travail. Bien sûr il y a des résistances, mille stratégies (parfois épuisantes) de contournement, mais le cœur du réacteur gestionnaire est rarement affronté en face : la performance.

Florence Osty, forte héritière du grand sociologue Renaud Sainsaulieu se passionne pour cette étrange évolution : la performance au sens « gestionnaire » est en train de tuer la performance au sens de la qualité du travail, du travail bien fait, de l’objet fabriqué avec soin, du service bien rendu.

Pour agir, il faut d’abord donner à voir, puis comprendre.
C’est pour cela que l’Uodc a invité Florence Osty à partager sa réflexion avec nous, à débattre avec elle.

Comprendre pourquoi les différentes parties prenantes dans les entreprises n’arrivent plus à s’accorder sur la qualité du travail, sur la durabilité des solutions, sur le développement des personnes qui conditionne la performance de demain.
Comprendre pourquoi une dimension de la performance - la financière - qui peut se transcrire assez facilement dans des tableaux d’indicateurs chiffrés, a supplanté toutes les autres.

Dans les entreprises, dans les organisations, il serait utile de pouvoir faire face sur le front de la performance. Montrer que c’est la qualité du travail, la puissance de collectifs de professionnels reliés qui créent la richesse, la performance.

Il faudrait même disposer un jour d’outils qui permettraient de changer le regard de décideurs. Qui pour certains commencent déjà à comprendre que la folie gestionnaire peut ligoter, voire emporter les entreprises ou les organisations qu’ils dirigent.

Jean Besançon

Directeur de l’Uodc


Sociologue, chercheure au Lise, Florence Osty est aussi directrice de l'Executive master "Sociologie de l'entreprise et stratégie de changement", de Sciences Po Paris, qui s'adresse aux professionnels appelés à concevoir, à mettre en œuvre et à accompagner des politiques de gestion, des dispositifs de changement ou de stratégies d’organisation à fort impact sur les collectifs humains de travail.
Les travaux de Florence Osty portent sur les thématiques "Intervention sociologique en entreprise", "métier, engagement et reconnaissance au travail", "innovation intensive et dynamique sociales", "intervention sociologique en entreprise" ainsi que "les mondes sociaux de l'entreprise et les trajectoires de développement".
Elle est l'auteure, entre autres, des ouvrages "Les mondes sociaux de l'entreprise. Penser le développement des organisations" avec Renaud Sainsaulieu et Marc Uhalde (éditions La Découverte, 2007) et "Le désir de métier. Engagement, Identité et reconnaissance au travail" (éditions Presses Universitaires de Rennes, 2003).


Cinq vidéos de l'Uodc en lien avec le sujet :