Voir la vidéo séquencée de cet amphi débat
Les prochains Amphis Débats
mardi 09 février 2010 à 18H00

Comment mobiliser le management sur la question des compétences ?

Les pratiques d'une grande entreprise

Dans le domaine : Management
Christian Dapilly
Directeur adjoint des RH de Veolia

Christian Dapilly est l’homme du « Campus Veolia », le DRH adjoint d’une entreprise qui emploie 330 000 personnes dans le monde, leader mondial sur les métiers de services à l’environnement : eau, énergie, propreté, transports.

Veolia est d’abord une entreprise de main-d’œuvre, qui fédère des activités très différentes, où la notion de métier est importante.

C’est aussi une entreprise qui pense avec les mots : performance, compétence, innovation. Il en va de sa survie sur des marchés à la fois très locaux (dans des villes, des régions, des provinces), mais aussi très largement mondialisés : Veolia est présent dans plus de 60 pays aujourd’hui.

Ceux qui managent ont, bien sûr, en préoccupation les compétences de leurs équipes, des femmes et des hommes au travail. Mais ils doivent aussi "tenir" performances, rentabilité, qualité, délais, concurrence. Comment les mobiliser réellement sur la question des compétences ? C'est à dire les inciter à penser et agir au-delà du court terme ?

Dans un récent article, « Evaluation des performances, point aveugle », publié par Le Monde le 19 décembre dernier, Philippe Zarifian et Yves Clot écrivaient : « Le mal ne vient pas du fait que les salariés n'auraient pas les ressources personnelles pour faire face aux contraintes de l'organisation. C'est d'abord l'inverse.
C'est l'organisation du travail qui manque de ressources pour leur permettre de travailler correctement. Ils ne sont pas trop petits pour elle. Ce sont eux qui sont à l'étroit.
»

Des pratiques installées depuis quelques années chez Veolia tentent d'affronter cette redoutable question. Cela dans un contexte porteur en terme d'emploi, mais aussi de renouvellement rapide des métiers et des compétences qu'ils mobilisent.
Ces pratiques font un pari sur l'alternance, voire sur "l'entreprise apprenante", séduisante idée que nous savons plus souvent affichée dans notre pays que déployée dans la réalité des collectifs de travail, sur le terrain.

Christian Dapilly a accepté l’invitation de l’Université ouverte des compétences pour évoquer ces rudes questions sans langue de bois. Avec son expérience d’homme d’entreprise. Avec sa vision – passionnante à entendre – de la gestion des ressources humaines pour des activités et des métiers qui seront, sans grand doute, en plein essor au cours du XXIème siècle.