Les prochains Amphis Débats
Florence Osty
mardi 12 décembre 2017
vendredi 06 octobre 2017

Fabriquer des managers, des patrons, des dirigeants

Revue Savoirs n° 44

Dans le domaine : Collectifs & Réseaux

Vient de paraître la revue Savoirs n° 44 qui s’intéresse à la manière dont les managers, les patrons ou les dirigeants « se fabriquent » car l’on parle finalement peu des formations qu’ils ont suivi ou qu’ils continuent à suivre pour asseoir leurs compétences de dirigeants. Les auteurs questionnent la formation initiale qui a pu les préparer à leur fonction actuelle mais aussi la formation continue qu’ils sont susceptibles de se donner pour se développer ainsi que la part de l’expérience dans ce processus, sur leur rapport aux savoirs et la manière de penser leurs activités.

À y regarder de plus près, comme l’ont fait Jean-Yves Robin et Benoît Raveleau, les auteurs de la Note de synthèse, « Fabriquer des managers, des patrons, des dirigeants », nous constatons à travers la bibliographie qui accompagne la Note de synthèse une liste impressionnante de références. Pourtant, former des dirigeants, si on en reste aux apparences, relève d’une thématique banale et peu commentée. Mais les apparences sont trompeuses, ce qu’essaie justement de mettre en évidence la Note, en se plaçant au carrefour pluridisciplinaire de la sociologie et des sciences de l’éducation.

Certes, le flou sémantique ambiant souligné par les auteurs de la Note, qu’ils nomment d’ailleurs glissement sémantique, n’aide pas à délimiter le champ d’investigation pour cerner les modes de formation auxquels plus ou moins spontanément recourent les dirigeants pour se former, car comment entre eux se dénomment-ils ou se font-ils dénommer : dirigeants, cadres, patrons, managers ?… En tenant compte de ce flou, la Note de synthèse a recensé dans une perspective pluriculturelle les travaux portant sur ce glissement sémantique, tant en France qu’en Allemagne, au Japon et aux États-Unis. C’est à partir de ce recensement que la Note s’essaie à esquisser un petit portrait du manager, aussi bien calculateur qu’héroïque, fragmenté ou managé qu’engageant. Ce portrait laisse transparaître un rapport au savoir du dirigeant frappé du sceau de l’ambivalence entre savoirs opérationnels et savoirs critiques.

Par-delà cette ambivalence du rapport au savoir, l’apprentissage expérientiel chez les dirigeants est devenu un incontournable, qui se structure pour les auteurs de la Note...

Lire la suite de l'éditorial
Voir le sommaire


La revue Savoirs, revue internationale de recherches en éducation et formation des adultes, favorise la production, la valorisation de notes de synthèses et de travaux de recherche réalisés dans le champ de la formation des adultes...