Les prochains Amphis Débats
Françoise Mercadal-Delasalles
mardi 07 novembre 2017
Jean-François Caron
mardi 21 novembre 2017
Florence Osty
mardi 12 décembre 2017
vendredi 29 septembre 2017

Automatisation, numérisation et emploi

Tome 2 : l’impact sur les compétences

Dans le domaine : Emploi & Transitions

Le Conseil d’orientation pour l’emploi a adopté le deuxième tome d’un rapport intitulé « Automatisation, numérisation et emploi ». Ce tome 2 est consacré à l’impact sur les compétences.

La transformation numérique de l’économie et les progrès de l’automatisation alimentent une évolution du contenu et de la structure de l’emploi. Dans le tome 1 du présent rapport qui appréciait l’impact de l’automatisation et de la numérisation sur le volume, la structure et la localisation de l’emploi, le Conseil a montré que, si moins de 10 % des emplois existants présentent un cumul de vulnérabilités susceptibles de menacer leur pérennité, la moitié des emplois existants est susceptible d’évoluer, dans leur contenu, de façon significative à très importante.

Ce mouvement de transformation des emplois et des métiers doit être accompagné pour permettre aux actifs de maintenir leur employabilité et de progresser, et aux entreprises de disposer des compétences dont elles ont besoin.

Dans cette période de transition, l’enjeu majeur est bien d’assurer l’ajustement entre les compétences des actifs et les besoins d’une économie en mutation pour permettre à chacun d’avoir un bon emploi et pour tirer tout le parti de la transformation en cours. Si l’adaptation des compétences est un enjeu majeur, ce levier n’est bien entendu pas le seul à devoir être mobilisé pour accompagner la transition numérique.

Le présent tome 2 entend d’abord poser un diagnostic aussi précis que possible dans un contexte par définition mouvant, divers et incertain. Pour éclairer autant que faire se peut les décisions, il s’applique ainsi :
- à mieux cerner les compétences susceptibles d’être les plus fréquemment mobilisées dans une économie de plus en plus numérisée, qu’il s’agisse des compétences professionnelles propres aux métiers, mais aussi des compétences transversales, numériques, cognitives, sociales ou situationnelles ;
- et à apprécier l’état actuel des compétences de la population active française – et donc la nature et l’ampleur de l’effort d’adaptation ou de mise à niveau pour notre appareil de formation initiale et continue à l’aune de ces nouveaux besoins en compétences pour une économie plus numérisée.

Télécharger le tome 2 du rapport
Télécharger la synthèse du rapport (tome 2)


Le Conseil d’orientation pour l’emploi est un lieu permanent de débat entre les principaux acteurs du marché du travail. Il a pour objectif d’établir des diagnostics partagés et de formuler des propositions de réforme.