Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°149
Durée totale : 1:24:33
Les commentaires
UODC | Conseil & intervention | Vidéo

Les postures des professionnels de l’accompagnement et leurs effets

Redonner du pouvoir d’agir avec un bilan de compétences

André Chauvet
Consultant, directeur de André Chauvet Conseil

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


L'amphi débat dont est issue la présente Vidéo séquencée a été organisé en partenariat avec la revue Éducation Permanente.

Quel processus permettrait de développer le pouvoir d’agir des personnes qui décident de s’engager dans un bilan de compétences ? Et qu'est-ce que l'observation des pratiques d'accompagnement dans le cadre du bilan peuvent nous dire plus généralement des pratiques et du métier d'accompagner les personnes ?

Ces questions sont particulièrement vives à un moment où les évolutions du travail peuvent donner aux professionnels un sentiment d’impuissance devant ce qu’ils ressentent comme une dégradation des conditions leur permettant de bien faire leur travail. Sentiment qui peut les inciter à s’engager dans un bilan de compétences pour évoluer, pour bouger, pour reprendre prise sur leur vie.

La Revue Éducation Permanente - qui a consacré son N°192 aux 20 ans du Bilan de Compétences - et l’Université ouverte se sont alliées pour organiser un amphi débat sur ce sujet, avec André Chauvet. Il a publié un article remarqué dans ce dernier numéro : Quelle posture pour le professionnel du bilan de compétences ?

Sous des abords amènes, le propos d’André Chauvet est vif...
Certes, il note que tous les professionnels se réclament aujourd’hui de logiques de soutien et de mobilisation, d’établissement d’une relation de confiance, d’appui à la réflexion, etc. Mais avec le recul de 20 ans, il repère une vraie ligne de partage dans le travail des professionnels de l'accompagnement et du bilan, dont on trouve l’écho dans des enquêtes de terrain [1].

Pour faire court, d’un côté se rencontrent plutôt une visée interprétative, plutôt tournée vers le sujet et son histoire. De l’autre, apparaît une visée plus stratégique et délibérative, plus orientée vers la confrontation avec des environnements mouvants, et vers la possibilité pour la personne de faire face à des situations « chaotiques ».

Ces différences ont des effets. Les repérer et les nommer n’est pas anodin, c’est en soi un sujet de débat. Ce débat aide aussi à penser autrement les pratiques, à s'interroger sur le « professionnalisme » des conseillers, sur ce qui constituerait une « éthique » du métier, sur ce que pourraient être ses « règles de l'art »...

Presque 21 ans jour pour jour après la Loi du 31 décembre 1991, cet amphi débat a rempli ses promesses. À travers la question du bilan de compétences et de son devenir, c'est donc plus généralement de toutes les pratiques d'accompagnement des personnes dont il s'agit.

Tous les professionnels du secteur devraient être concernés par cette intervention majeure, et pourront avoir envie de se « disputer », de débattre de leur métier, entre professionnels, et de l'avenir de leurs pratiques, en prise avec les évolutions de la société.

[1] Chaudron Christelle, Lacaille Sylvain (2012) : Le bilan de compétences : son public, ses attentes, ses contributions et ses effets, Éducation Permanente, N°192, pp. 91-105.


Vidéo Séquencée n°149
Prise de vue : 8 janvier 2013
Date d'édition : 16 avril 2013
Durée : 1:24:33
Programmation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences, Daniel Wilck, Éducation Permanente
Animation de l'amphi débat : Jean Besançon
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - avril 2013 - reproduction interdite

Màj 23/01/15


Professionnel du conseil et de la formation, André Chauvet intervient depuis plus de 20 ans dans la professionnalisation des acteurs de l’orientation, l’insertion, du conseil et du bilan de compétences et l’aide aux organisations dans la gestion des changements (formation, management, stratégie de développement…).

Spécialiste des questions d’orientation et d’ingénierie des compétences, il a été amené à conduire plusieurs études au niveau national (évaluation du dispositif bilan de compétences, Points-Relais information-conseil sur la validation des acquis de l’expérience, accompagnement dans la VAE, élaboration de référentiels...) et à élaborer des dispositifs de formation ainsi que des outils d’intervention fondés sur l’approche stratégique.

Il anime régulièrement des sessions d’analyse de pratiques et travaille sur l’accompagnement de démarches qualité dans les services (centres de bilans, organismes de formation…). Il intervient régulièrement sur tout le territoire auprès des professionnels de l’insertion, du bilan de compétences, de la VAE et de la formation. Par ailleurs il a développé les approches expérientielles dans l’accompagnement individualisé et formalisé ces méthodologies dans un dispositif spécifique, Altéostratège.

Il est formateur certifié à l’entretien d’explicitation. Il termine actuellement un ouvrage sur les pratiques d’accompagnement et travaille sur une modélisation de l’appui à la navigation professionnelle.

source : andrechauvetconseil.com