Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°208
Durée totale : 1:11:46
Les commentaires
UODC | Conseil & Intervention | Vidéo

Accompagner l’innovation dans les entreprises

Ce que peut produire l’intervention sur le travail

Viviane Folcher
Maître de conférences HDR Psychologie et Ergonomie, Université Paris 8

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenante

Intervenir dans une entreprise, qu’est-ce que cela produit comme effet ? Les premières interventions furent celles d’ingénieurs, que l’on appelait les « organisateurs ». FW Taylor est le plus connu : son influence a été planétaire, elle reste omniprésente. Mais si aujourd’hui la question majeure de la plupart des entreprises est celle de l’innovation, alors quelle intervention serait pertinente ?

Lorsque Viviane Folcher, qui est aussi chercheuse et universitaire en ergonomie, intervient dans une entreprise pour une question d’innovation, c'est sur le travail qu'elle intervient. Quelque chose d’aussi simple qu’inhabituel : les ergonomes (et les salariés !) le savent bien : aujourd’hui, dans la plupart des entreprises, on parle de tout, sauf du travail réel.

Si la question est celle de l’innovation - par exemple dans une entreprise de 3500 personnes dans le domaine du chauffage - Viviane Folcher déploie une manière d’intervenir très singulière. En se centrant sur les usages, elle mobilise l’intelligence des personnes au travail pour concevoir les produits et les services de demain.

Ce type d’intervention, qui s’inscrit dans une histoire récente, produit des effets surprenants, mais… est encore rare. Depuis Taylor, ceux qui interviennent se focalisent d’abord sur la rationalisation : des process, du reporting, des circuits, des flux, de l’organisation, des dépenses, etc.

À partir des années 1960, dans quelques grandes entreprises, des psychosociologues, des sociologues ont pu intervenir sur les personnes et les groupes au travail : Eugène Enriquez, Michel Crozier, Renaud Sainsaulieu, en sont quelques figures. Mais aujourd’hui, les experts en rationalisation sont omniprésents et les réorganisations incessantes. Produisent-elles une meilleure qualité du travail, une meilleure performance ? Bonne interrogation…

La question de l’intervention est d’actualité dans toutes les organisations, dans toutes les entreprises. Aussi l’Uodc était-elle particulièrement heureuse d’accueillir une praticienne chercheuse de l’envergure de Viviane Folcher.



Vidéo séquencée n°208
Prise de vue : 22 novembre 2016
Date d'édition : 3 mars 2017
Durée : 1:11:46
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - mars 2017 - reproduction interdite


En poste depuis septembre 2000 en tant qu’enseignante-chercheuse à l’Université Paris 8, Viviane Folcher soutient en 2010 son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en psychologie et ergonomie et propose à cette occasion une démarche d’accompagnement des projets industriels en référence à l’activité humaine.

Impliquée dans la formation académique des étudiants de psychologie et d’ergonomie, elle enseigne aux niveaux Licence et Master à l’Université Paris 8 sur les thèmes de l’intervention en entreprise, la conception transdisciplinaire, le handicap et le pouvoir d’agir.

Elle développe des collaborations industrielles à l’occasion de l’encadrement de doctorats de type C.I.F.R.E sur les questions du travail et du pouvoir d’agir des collectifs dans les organisations (EDF), de l’innovation par les usages dans la conception d’habitat d'évolutifs pour les seniors (FCBA).

Elle intervient en tant qu’expert auprès des CHSCT sur les questions de conditions de travail et des risques graves et mène des études dans le champ du handicap et du maintien dans l’emploi et réalise des accompagnements de l’innovation auprès d’industriels.


Ancrages institutionnels :

  • Université Paris 8, enseignante-chercheure du Laboratoire Paragraphe, Equipe CiTU & membre du conseil de laboratoire
  • Membre de la Société d’Ergonomie de Langue Française (SELF)
  • Membre du Collège des Enseignants Chercheurs en Ergonomie (CE2)
  • Membre élue du CA de la ComUE Paris-Lumières
  • Membre du collège « chercheurs » de l’Institut du Travail et du Management Durable (ITMD), membre élue CA.


Bibliographie sélective :

  • Folcher V. Bationo-Tillon A., Duvenci-Langa S. (2016) (sous presse) Conduire et construire l’intervention en ergonomie, questions pour la formation professionnelle, Revue Activités.
  • Poret C., Folcher V., Haradji Y, Motté F. (2016) Concevoir pour le pouvoir d’agir ensemble au sein des organisations : le cas d’un processus commercial, Revue Activités.
  • Folcher V. (2015) Conception pour et dans l’usage : la maîtrise d’usage en conduite de projet, Revue de Interactions Humaines médiatisées, 16,(1) 39-60.
  • Couillaud S., Folcher V. (2015) Mutual learning in design process, when designers-for-use meet designers-in-use, Communication to the 19th Triennal Congress of the International Ergonomics Association (IEA), Melbourne, 9-14 August 2015.
  • Couillaud S., Folcher V. (2014) Concevoir pour le développement, éléments pour une conduite de projets intégrant les usages en conception, Communication au 49ème congrès de la Société d’Ergonomie de Langue Française (SELF), 1-3 Octobre 2014, La Rochelle, France.
  • Folcher V. (2010) Développement des hommes et des techniques, perspectives de conception pour et dans l’usage, Document de synthèse en vue de l’obtention de l’Habilitation à Diriger des Recherches, 22 Juin 2010, Université Paris 8.