Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°134
Durée totale : 1:39:51
Les commentaires
UODC | Vidéo

Le travail ni fait ni à faire : comment en sortir ?

Françoise Gri, Jean-François Naton, Yves Clot
Présidente de ManpowerGroup France - Conseiller confédéral CGT - Président du conseil scientifique de l’ITMD

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenants



La Conférence-débat dont est issue la présente Vidéo documentée séquencées (VDS) a été organisée en partenariat entre l'ITMD, Institut du management durable, et L’Université ouverte des compétences.


Un grand nombre d’observateurs constatent aujourd’hui une baisse du professionnalisme, un « travail ni fait ni à faire » [1]. La qualité du travail se dégrade… Les savoir-faire, l’expérience sont de moins en en moins reconnus. Les salariés en souffrent… La performance de l’entreprise en est affectée.
Un sentiment qui rejoint aussi celui des usagers, particuliers et entreprises, par exemple des services, renforcé par des scandales anciens ou plus récents (Mediator, prothèses mammaires) qui montrent au-delà des malversations des dysfonctionnements graves dans les chaînes de production.

La controverse sur la qualité du travail, un moyen de relancer le dialogue social ? C’est la conviction partagée par l’ITMD et l’UODC : elle constitue une approche capable de remobiliser les professionnels autour des enjeux du métier et de service pour une économie compétitive.
Au moment où les organisations syndicales et politiques réinvestissent le champ du travail, cette voie est un moyen de relancer un dialogue social affaibli en France [2].

La prise d’initiative dans le travail [3] et le pouvoir d’agir [4] sur l’organisation du travail des salariés sont à la source de l’élévation des compétences, individuelles et collectives.
La rénovation du travail suppose d’écouter ceux qui le font, de créer des lieux pour mettre en discussion les diverses manières d’affronter la réalité du travail et de donner au management de proximité les ressources nécessaires pour soutenir les collectifs de travail.

Organiser des lieux de mise en discussion du travail, manager le travail supposent du même coup de repenser en profondeur l’ingénierie et les modalités de la décision sur l’organisation du travail et le rôle des différentes parties prenantes de ces décisions.

Nous avons enfin la conviction que discuter du travail, décider des buts à atteindre et des moyens pour les atteindre sont facteurs de santé et sont de nature à minimiser les risques psychosociaux qui se développent autour du travail dans un grand nombre d’organisations.

C’est dans cette perspective et avec ces ambitions que l’ITMD et l’Université Ouverte des compétences organisent ensemble cet conférence-débat pour marquer qu'au début de l’année 2012, il est grand temps que ce qui permet la qualité du travail soit remise au cœur.

[1] Enquêtes de Liaisons sociales magazine, mai 2011 : « la fin du travail bien fait » ;  « mon métier fout le camp »
[2] Thomas Philippon : Le capitalisme d’héritiers : la crise française du travail (La République des idées / Seuil, 2007)
[3] Philippe Zarifian : Communication du 27 avril 2011 (pdf) au conseil d’orientation de l’ITMD, Institut du travail et du développement durable
[4] Yves Clot : Travail et pouvoir d’agir (PUF, 2008), Le travail à cœur (La Découverte, 2010)


Vidéo Séquencée n°134
Prise de vue : 18 janvier 2012
Date d'édition : 5 mars 2012
Durée : 1:39:51
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies ; Alain Coffineau, président de l'ITMD
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - mars 2012 - reproduction interdite

Màj 03/11/14


Françoise Gri
est présidente directrice générale de ManpowerGroup France et Europe du Sud.

Diplômée de l'École nationale supérieure d'informatique et de mathématique appliquées de Grenoble (ENSIMAG), elle a effectué l'essentiel de sa carrière au sein du groupe IBM : entrée en 1981 en qualité d'ingénieure commerciale, elle assure la présidence et direction d'IBM France de 2001 à 2007.

Elle est membre du comité d’éthique et du comité emploi du MEDEF, vice-présidente du GPS (Groupement des Professions de Services) affilié au MEDEF, vice-présidente de l'Institut de l'entreprise, membre du conseil d’administration de l'École centrale de Paris et membre du CESE (Conseil économique, social et environnemental) depuis novembre 2010.

Françoise Gri est l'auteure de l'ouvrage Plaidoyer pour un emploi responsable (Stock, 2010). Elle a apporté sa contribution à l’ouvrage proposé par Le Collectif, groupe de dix patrons créé à l'été 2009 pour réfléchir à un nouveau modèle d'entreprise : Empreintes sociales. En finir avec le court terme (Odile Jacob, 2011).


Jean-François Naton
est conseiller confédéral à la CGT (Confédération générale du travail) où il a en charge le travail, la santé et la protection sociale.

Il est membre de la CNAMTS (Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés) , de la Commission accidents et maladies professionnelle du CSPRP (Conseil supérieur de prévention des risques professionnels).

Cuisinier de formation, il est diplômé de l'Université d'Aix-en-Provence : DESS APST (Analyse pluridisciplinaire des situations de travail).

Jean-françois Naton est l'auteur de À la reconquête du travail (Indigene, Barcelone, 2008).


Yves Clot
est psychologue du travail, titulaire de la Chaire de psychologie du travail du CNAM - Conservatoire national des arts et métiers, responsable de l'équipe de clinique de l'activité, directeur du CRTD (Centre de recherche sur le travail et le développement).

Il est président du conseil d'orientation de l'ITMD, Institut du travail et du développement durable.

Il est notamment l'auteur de Travail et pouvoir d'agir (PUF, 2008) et de Le travail à cœur (La Découverte, 2010).

Lien périmé, remarques, suggestions ?
Merci de nous écrire en mentionnant la vidéo !