Les prochains Amphis Débats
mardi 27 mars 2018 à 18H00

Mettre le travail réel au cœur du développement et des entreprises

Comment convaincre les managers ?

Dans le domaine : Travail
Pierre-Yves Gomez
Professeur de stratégie et directeur de l’Institut français de gouvernement des entreprises à Emlyon business school

Comme dans les intrigues policières, c’est l’élément le moins visible de l’histoire qui est le plus décisif. Et le moins visible aujourd’hui dans les entreprises et les organisations ? C’est le travail réel, devenu quasi indiscernable derrière les tableaux de chiffres. Et pourtant, c’est lui qui est la source de la création de la valeur économique.

 

Il devrait donc être au premier chef l’objet de l’attention des dirigeants, dont le travail devrait d’abord être… d’agir sur le travail !
Simplement, les managers, les responsables, ont bien d’autres choses à faire aujourd’hui. S’intéresser au travail réel de celles et ceux qui font le travail, cela prend du temps. Or déjà un tiers du temps des managers consiste aujourd’hui à remplir des tableaux. Qui à 90% ne sont même pas lus.

Être focus sur le travail demande du courage aussi. Aller contre ce qui est demandé par ses propres responsables dans une organisation ne va jamais de soi. Et s’intéresser au travail réel, écouter les questions qu’il pose à celles et ceux qui le font, travailler à y apporter sa part de solution, c’est un tout autre métier que d’être le gardien vigilant des chiffres mesurant « l’atteinte des objectifs ».

Pierre-Yves Gomez a une approche lumineuse et originale de ce qui pourrait être le travail réel des managers. Après avoir notamment écrit le fameux "Le travail invisible - Enquête sur une disparition" en 2013, il vient de créer avec l’Anact un MOOC passionnant (auquel on peut encore s’inscrire !) : « Manager par le travail réel ».

Pierre-Yves Gomez, s’il enseigne la stratégie à EM Lyon et dirige l’Institut Français du Gouvernement des Entreprises, est d’abord un économiste.
La question de la création de la valeur, aujourd’hui, dans une société devenue profondément financiarisée jusque dans ses fondements est son sujet.

Et il s’intéresse à cette énigme, qui fait plus que nous intriguer à l’Uodc : mais si c’est le travail réel qui est au cœur du développement des entreprises, pourquoi les dirigeants ne s’y intéressent que si peu ? Et qu’est ce qui pourrait les convaincre de changer ?
Cela concerne les hauts dirigeants bien sûr, mais cela concerne aussi chaque manager, à son niveau.
Aussi, l’Uodc est très honorée de recevoir Pierre-Yves Gomez pour l’entendre et débattre avec lui.

Jean Besançon
Directeur de l’Uodc


Professeur de stratégie et directeur de l’Institut français de gouvernement des entreprises (IFGE) à Emlyon business school, économiste, Pierre-Yves Gomez enseigne la stratégie et la gouvernance d’entreprise ainsi que la place de l’entreprise dans la société et la responsabilité économique et politique des dirigeants.

Il est l’auteur de livres très justement remarqués comme "Le travail invisible - Enquête sur une disparition" (François Bourin, 2013), "L’entreprise dans la démocratie - Une théorie politique du gouvernement des entreprises", en collaboration avec Harry Korine (De Boeck, 2009) et récemment "Intelligence du travail" (Desclée De Brouwer, 2016).

Les recherches de Pierre-Yves Gomez portent sur la dimension politique du gouvernement des entreprises et sur son lien avec la stratégie.
Participant au débat public sur ces questions, il intervient régulièrement dans les médias et tient une chronique mensuelle dans le journal Le Monde. Il a rédigé le Référentiel pour une gouvernance raisonnable des entreprises et il a étroitement participé à l’élaboration du Code de gouvernance des entreprises moyennes cotées. Il a été élu en 2011 président de la Société française de Management.

Pierre-Yves Gomez anime, en association avec l'Anact, depuis le 18 janvier 2018, un Mooc intitulé "Manager par le travail réel". Son objectif est de proposer aux managers ou futurs managers d'apprendre à changer de regard sur le travail (fin des cours le 15 mars 2018).


Cinq vidéos de l'Uodc en lien direct avec le sujet :