UODC | Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?


Indépendante, l'Uodc est l'Université des professionnels confrontés aux questions de management, de compétences, de collectifs de travail, d'intervention et de conseil.
S'y inscrire permet d'utiliser au quotidien l'expérience
et la réflexion des meilleurs praticiens, chercheurs et dirigeants francophones
Pour l’Uodc, penser ensemble qualité du travail, évolution des personnes et performance est essentiel. Elle intervient sur 7 domaines :
. Management et changement     . Emploi et transitions
. Compétences et formation         . Conseil et intervention
.
Collectifs et réseaux                   . Travail et société
.
Ressources humaines

L’Uodc, c’est 2500 séquences vidéo exclusives sur toutes les questions du travail, utilisables partout : tablettes, mobiles, PC.
Passionnantes car issues des amphis débats, éditées avec soin, elles se classent d’un clic dans l’espace personnel de chaque inscrit.
Chacune est courte (3 à 7’), précise, résumée en points clés, simple à utiliser, classer et partager.

. Par exemple sur "Compétences et formation": Isabelle Quainon, Directrice de la formation et du développement des compétences chez Veolia
Quatre principes d'action pour développer les compétences chez Veolia (4'27'')

L’Uodc organise 15 amphis débats par an. Chacun traite d'une question précise et met les inscrits de l'Uodc en contact direct avec une personnalité remarquable, choisie en toute indépendance. Chacun ouvre sur des manières novatrices d’agir et de penser dans l'un des 7 domaines couverts par l'Uodc.
ils ont lieu le mardi, de 18h à 20h, dans le XVème à Paris (quartier Montparnasse).
. Par exemple sur "Management et changement" : Bertrand Ballarin, Directeur des Relations Sociales du groupe Michelin
Changer l’organisation du travail et le management dans un grand groupe.
Comment fait Michelin ?

L’Uodc initie et accueille des communautés digitales de métier au sein de forums dédiés.
Professionnelles, attractives, animées par un pair, elles relient la mutualisation des pratiques et des difficultés d'un métier avec des expertises de référence
Point d’appui à la conduite de changement, elles ouvrent à d'autres manières d’agir
. L’Uodc est utilisée par des entreprises, des institutions publiques, des syndicats, des organisations professionnelles, des universités, des organismes de formation et des consultants. Elle est déclarée comme organisme de formation

 


  • L'équipe de l'Uodc

Dirigée par Jean Besançon, l'Uodc est animée par une équipe permanente qui travaille en réseau avec des chercheurs, des experts, des partenaires professionnels.

Jean Besançon
Directeur

Ingénieur agronome, ancien ingénieur en chef des ponts et forêts, diplômé du CNAM / HEC (DEA RH), Jean Besançon a enseigné puis dirigé un centre de formation d’adultes en Lorraine dans les années 1980, piloté la formation professionnelle continue et l’apprentissage relevant du ministère de l’agriculture (250 établissements), puis les innovations et les formations ouvertes dans l’enseignement agricole dans les années 1990.

Après avoir dirigé un grand mouvement d’éducation populaire en milieu rural au début des années 2000 (la FNFR, 3000 associations, 250 000 adhérents), il a contribué à la création de l'Institut Eduter : 250 chercheurs, ingénieurs, éditeurs, spécialistes des technologies d'information au service du développement des compétences dans la sphère "verte". 

Il est membre du comité de rédaction de la revue Education Permanente, la revue internationale de référence en formation des adultes et administrateur de l'ITMD, l'Institut du Travail et du Management Durable.

Publications

  • Territoires, emplois, compétences - Opportunité et faisabilité de la création d'une agence pour soutenir les innovations et porter appui aux acteurs (avec B. Lebatteux). Rapport de mission au Ministre de l'agriculture et de la pêche - 2005
  • Framaszek - Qualification des métiers en changement (en coll.) - Dynasztia Kiado, Budapest - Paris, 1997
  • Les brèches de la promotion sociale en entreprise, Revue POUR, N° 148, 1995
  • Modernisation des entreprises et requalification ouvrière : la négociation et ses effets - CNAM, 1993

Pour tout contact, jean.besancon(at)uodc.fr.

 

Pierre Cécile
Réalisateur et éditeur multimédia

Titulaire d'un DEA d'anthropologie et de sociologie comparative (Paris X), il a également suivi un cursus doctoral en anthropologie à l'École Pratique des Hautes Études (EHESS).

Dès 1998, il a collaboré à la conception et organisé de nombreuses manifestations et journées de formation programmées par Club Stratégies.

Il a conduit au sein du cabinet Anémos (direction Yvon Minvielle), des missions de conseil sur la mise en œuvre de démarches compétences et d'ingénierie sociale au sein de nombreuses organisations : entreprises industrielles et de service, organisations professionnelles, syndicats, associations.

Aujourd'hui, il réalise et édite les vidéos séquencées de l'Uodc.

Pour tout contact, pierre.cecile(at)uodc.fr.

 

Samira Hamadi
Chargée de mission
Programme, Communication, Gestion

Titulaire d'un DESS de sociologie (Paris XII), elle rejoint l'équipe du Club Stratégies en 2005. Au sein de l'Uodc, elle est aujourd'hui en charge de :

  • l'organisation et la mise en œuvre de la programmation des amphis débats de l'Uodc
  • la communication et la documentation : réseaux sociaux, newsletter, dossiers documentaires...
  • la gestion de la plateforme www.uodc.fr : création et édition des contenus, comptes utilisateurs
  • la gestion administrative des inscriptions à l'Uodc

Pour tout contact, samira.hamadi(at)uodc.fr.

 


  • L'histoire de l'Uodc

L’Université ouverte des compétences, unique dans le monde francophone, est à la fois profondément neuve et inscrite dans une histoire : celle de Club Stratégies du Management, fondé par le sociologue Henri Vacquin en 1995 (devenu Club Stratégies avec Yvon Minvielle).

Club Stratégies du Management avait ouvert une voie à d'autres manières de penser, de débattre et d’agir en matière de travail, de compétence, de management, de négociation.

Avec une exigence, celle de croiser des mondes qui se parlent rarement ensemble de manière ouverte : les entreprises, la sphère publique, les chercheurs, les partenaires sociaux.