Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°160
Durée totale : 1:46:15
Les commentaires
UODC | Emploi & transitions | Vidéo

Pourquoi les élites n'arrivent pas à s'emparer des questions de chômage et de précarité ?

Michel Rocard
Ancien Premier ministre et député européen

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


La pensée et l’action publique de Michel Rocard se déploient depuis plus d’un demi siècle en France
. Elles inspirent le respect.
Il savait ce que c’était que le travail du politique. Ce qu’il devrait être.
Il connaissait de près les élites politiques, économiques, sociales, intellectuelles de ce pays, d’Europe, du monde.

Aujourd'hui, l’évolution du monde peut désespérer toutes celles et ceux qui s’engagent du côté d’une vie meilleure pour les êtres humains. Et l’impression est de plus en plus partagée que les politiques sont impuissants devant la montée inexorable du délitement de tout ce qui fait société.

« Nous vivons maintenant dans la totalité des pays développés avec une population dont un quart au moins est soit en situation de précarité, soit au chômage, soit pauvre. (…) Mais il s’agit en outre d’aider à l’émergence progressive d’une société moins matérialiste, moins acharnée à la puissance quantitative, capable de nous faire passer de la compétition tournant à la guerre économique à la coopération réconciliante, de la dominance de la transaction à celle de la relation, bref, à plus de civilisation ». (Si ça vous amuse - Flammarion, 2010)

Pourquoi nos élites n’arrivent-elles pas à s’emparer sérieusement des questions de chômage et de précarité ? Et le diagnostic posé, quelles pourraient être les voies concrètes de pensée et d’action neuve ?

Michel Rocard a toujours été un homme engagé dans l’action. Récemment, il a soutenu avec Edgar Morin, Stéphane Hessel, Pierre Larrouturou et d’autres l’émergence du collectif Roosevelt 2012. Collectif qui propose « 15 réformes qui vont changer la donne ».
Mais qu’est-ce qui empêche la donne de changer ?

Partager un moment de réflexion et de débat au sommet avec Michel Rocard est un bonheur. Mais c’est un bonheur plus que jamais indispensable aujourd’hui.
L’Université ouverte des compétences est heureuse - et très honorée - d'avoir pu l’accueillir.

Jean Besançon,
Directeur de l’UODC


Vidéo Documentée Séquencée (VDS) n°160
Prise de vue : 26 novembre 2013
Date d'édition : 06 janvier 2014
Durée : 1:46:15
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences
Réalisation et édition : Pierre Cécile
Collaboration éditoriale : Philippe Masse
© Pratiques & Stratégies - janvier 2014 - reproduction interdite 


Michel Rocard
est ancien Premier ministre et député européen. Diplômé du Centre d'études des programmes économiques (CEPE) et de l’ENA, Inspecteur général des finances, il a été secrétaire national du Parti socialiste unifié (PSU), député de la 4ème circonscription des Yvelines, maire de Conflans-Sainte-Honorine, ministre d'État, chargé du Plan et de l´aménagement du territoire et ministre de l'Agriculture et Premier secrétaire du Parti socialiste.

Michel Rocard est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Peut-on réformer la France ? (2006), Si la gauche savait (en coll., 2005), Pour une autre Afrique (2001), Mes idées pour demain (2000), L'Art de la paix (essai, 1998), Les moyens d'en sortir (1996), À l'épreuve des faits. Le cœur à l´ouvrage (1987), Parler vrai (1979), L'inflation au cœur (en coll., 1975), Le Marché commun contre l'Europe (1973), Un député, pour quoi faire ? (1973), Le PSU et l'avenir socialiste de la France (1969).

Cofondateur de l’association "À gauche en Europe", il est également administrateur du think tank "Friends of Europe".