Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°137
Durée totale : 1:22:34
Les commentaires
UODC | Éducation | Vidéo

Les jeunes, le travail, la société

Sortir de 30 ans de mesures addictives

Jean-Patrick Gille
Député de l’Indre-et-Loire

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


30 ans de « crise », 30 ans de « politiques » d’insertion pour les jeunes en France
. En 2011, un quart des jeunes en France qui cherchent du travail sont au chômage.

Dit autrement. Aujourd’hui, un employeur, sain d’esprit, qui veut employer un jeune demande : « si j’embauche un jeune, j’ai droit à quoi ? ».
Aujourd’hui, un jeune, sain d’esprit, qui veut travailler, s’engage dans un labyrinthe. Même avec un bac professionnel, un CAP ou un doctorat. Sans parler des 150.000 jeunes (par an !) qui sortent du système éducatif avec rien : pas un diplôme, pas une certification, rien.

Le labyrinthe, c’est celui de la transition vers l’emploi à statut stable. Il peut s’étaler sur près de 10 ans. Sans garantie de résultat. Vu par un jeune de 20 ans, dix ans, c’est la moitié d’une vie.

Depuis la nuit des temps, les jeunes, c’était plutôt une chance dans un pays.
Pour des raisons étranges, les jeunes sont devenus en France depuis 30 ans un risque, un souci, une charge budgétaire. Un risque si grave qu’il mérite pléthore de politiques « spécifiques », menées par un État qui agit sur ce qu’il maîtrise. À savoir les exonérations de charge. Exonération et dispositifs en tout genre, pour ce public tellement « particulier » qu’est un jeune qui a envie de travailler.

Alors, si on essayait d’ouvrir sérieusement la réflexion ? Un peu d’air, peut-être, sortir un peu des schémas et des dispositifs convenus, aussi.

Jean-Patrick Gille a accepté de relever l’invitation de l’Université ouverte des compétences. Sans langue de bois, quitte à surprendre. Nous ne sommes pas dans l’exposé du programme d’un parti politique pour la prochaine élection présidentielle.

La visée est d’explorer et de débattre d’idées et de manières de penser et d’agir qui soient vraiment neuves. Cela devient urgent !

Inventer l’avenir, c’est parfois réaliser aujourd’hui ce qui a été imaginé par un Condorcet il y a deux siècles. Ou par un Bertrand Schwartz dès les années 1960, lui qui avait entrevu - avant tout le monde - le monde d’après les 30 glorieuses.


Vidéo Séquencée n°137
Prise de vue : 7 février 2012
Date d'édition : 7 mai 2012
Durée : 1:22:34
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - mai 2012 - reproduction interdite


Màj 15/09/2015


Bien avant d’être député de l’Indre-et-Loire, Jean-Patrick Gille a travaillé longtemps dans le domaine de l’insertion des jeunes, de la ville, des quartiers, dans le monde des missions locales, dont il préside depuis 2009 l’Union Nationale, l'UNML.

Il est notamment le co-auteur, avec Gérard Cherpion (député UMP des Vosges), du Rapport d’information de l’Assemblée Nationale sur la mise en application de la Loi du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et la sécurisation des parcours professionnels.

Il fonde, et préside depuis novembre 2011, l'Institut Bertrand Schwartz, sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, inauguré par Bertrand Schwartz en personne.

En 2012, il est l'auteur d'un Rapport parlementaire sur les conditions d’emploi dans les métiers artistiques.

En mars 2014, Jean-Patrick Gille est rapporteur de la Loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale.

En juin 2014, le Premier ministre Manuel Valls le nomme médiateur dans le conflit des intermittents. Il lui remet un rapport de sortie de crise et est ensuite nommé jusqu’en décembre 2014 membre de la Mission de concertation sur l’intermittence qui a rendu son Rapport en janvier 2015.

Lien périmé, remarques, suggestions ?
Merci de nous écrire en mentionnant la vidéo !

Màj 15/09/15