Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°109
Durée totale : 01:19:17
Les commentaires
UODC | Compétences | Vidéo

Malaise dans la formation : tendances et pistes d'avenir

Jean-Marie Barbier
Professeur au CNAM, directeur du Centre de recherche sur la formation

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Comment pourrait évoluer la formation des adultes en France et en Europe ?
Peut-on commencer à discerner des pistes qui lui redonneraient sens, et reconnaissance de ses vertus propres ?


En France, la formation professionnelle est à la question depuis de nombreuses années.

Dans un contexte décrit comme de « crise économique » quasi permanente depuis le milieu des années 1970, son efficacité réelle est mise en doute, la complexité de son organisation critiquée dans d’innombrables rapports, son coût (27,1 Mds d’euros en 2006, dernières données INSEE) plus que jamais brandi pour en stigmatiser l’inefficience.

Ces acteurs sont les professionnels du secteur - formateurs et responsables -, bien sûr (dont il est d’ailleurs très peu question dans les lois récentes), mais aussi toutes celles et ceux qui ont en charge, dans les entreprises, les organisations professionnelles, les collectivités territoriales, des questions de performance, de compétences indispensables aujourd’hui et demain, de possibilités de parcours d’évolution professionnelles pour les personnes, d’innovation.

Jean-Marie Barbier, professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, directeur du Centre de recherche sur la formation, propose ici une analyse dense, fine, nourrie de multiples recherches et références.

Résolument optimiste, il prend acte de la crise, du sentiment de « malaise » qui envahi les acteurs de la « formation des adultes », mais parle aussitôt recomposition de leurs activités, décrit les tendances d'évolution en les reliant aux grandes transformations du travail et de la société.

À la fonction formation qui se vit souvent comme fragilisée, avalée par les RH, le management ou encore « les technologies », aux formateurs qui ont parfois le sentiment d'une déprofessionnalisation, Jean-Marie Barbier oppose la vision passionnante et passionnée d'un métier singulièrement élargi. La vision du formateur, mais aussi du chercheur qui entend toujours contribuer à transformer les personnes, le travail, les organisations.



Vidéo Documentée Séquencée (VDS) n°109
Prise de vue : 18 mai 2010
Date d'édition : 23 juillet 2010
Durée : 01:19:17
Programmation et animation : Jean Besançon,
directeur de L'Université ouverte des compétences - Club Stratégies
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - juillet 2010 - reproduction interdite


Jean-Marie Barbier
est professeur au Conservatoire national des arts et métiers ;

directeur du Centre de recherche
sur la formation ;

président de la section « Sciences de l’éducation » de Conférence permanente du Conseil National des Université.

Il a dirigé avec Étienne Bourgeois, Gaëtane Chapelle et Jean-Claude Ruano-Borbalan la très riche « Encyclopédie de la formation » parue aux Editions PUF en octobre 2009.