Les séquences
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°83
Durée totale : 1:14:03
Les commentaires
UODC | Compétences | Vidéo

Histoire de l'éducation des adultes en France

Naissance de la formation professionnelle continue

Noël Terrot
Historien de la formation des adultes

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Incroyable retour en arrière ! Noël Terrot revisite l'histoire de la formation professionnelle continue. Que trouve t-on aux fondements de la formation ? Comment s'est-elle construite dans le temps ?

L'ANI de 1970 et la loi de 1971 vont incontestablement poser les grands principes, les droits et obligations de l'histoire de l'éducation des adultes en France. S'ensuivent quatre périodes clés qui au gré des situations socio-économiques vont venir réguler le marché en matière de formation professionnelle continue.

Aujourd'hui, pour mieux comprendre et appréhender l'actuelle réforme de la formation professionnelle et ses enjeux, comprendre ce qui pourrait changer et être bouleversé (les grands principes, les valeurs qui ont fondé sa construction progressive ?), il peut être utile de revenir aux fondements de la formation professionnelle mais aussi, plus largement, de l'éducation des adultes en France dans ses trois grandes composantes : éducation ouvrière ou syndicale, éducation populaire et formation professionnelle continue.

Texte : Pierre Cécile


Noël Terrot
, historien de la formation des adultes.

De 1970 à 1974 il a créé et dirigé le service d'éducation permanente de l'Université Pierre Mendès France de Grenoble (Université des sciences sociales).

Il en a également dirigé le Centre universitaire de recherche,  de documentation et d'information sur l'éducation permanente (CUIDEP) et a été coordonnateur pour la région Rhône-Alpes de la formation continue dans l'enseignement supérieur.

Il a par ailleurs occupé au plan local des responsabilités dans le domaine de l'éducation populaire et de la culture.