Les séquences
Extrait découverte
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Vidéo séquencée n°157
Durée totale : 1:29:41
Les commentaires
UODC | Collectifs | Vidéo

Déployer un réseau social d’entreprise

La culture et les pratiques de Danone

Nicolas Rolland
Directeur de la transformation de la formation

Pour accéder à ce contenu, merci de vous identifier :

Miniature
  • Point-clés
  • Liens & documents
  • Pourquoi cette vidéo ?
  • Intervenant


Comment mettre en place et soutenir les nouveaux types de réseaux virtuels
pour partager les expériences et le travail en commun, capitaliser les mauvaises pratiques, voire les bonnes, développer de nouvelles manières de penser et d’agir ?

Au mot « virtuel » près, la question est sans doute presque aussi ancienne que les organisations.
Elle traverse la naissance de l’écriture puis des bibliothèques dans l’antiquité, la route de la soie, l’invention de l’imprimerie, le compagnonnage, la généralisation de l’école dans toutes les sociétés, le déploiement des outils analogiques, puis numériques de communication.

Elle prend une actualité renouvelée depuis la généralisation foudroyante de l’Internet - moins d’une génération - dans la vie quotidienne de milliards d’êtres humains.

Les entreprises recommencent depuis peu à réfléchir et agir sérieusement dans le domaine, après les mirages du KM (Knowldedge Management) du début des années 2000. Lorsque beaucoup pensaient que les salariés partageraient spontanément leurs meilleures ressources et savoir-faire grâce aux avancées technologiques de la gestion documentaire partagée.

Petit détail oublié alors : la technologie ne remplace ni la question du sens, ni la question de la confiance. Pourquoi livrerais-je à d’autres tout ce que je sais faire ? « Ils » en feront quoi dans l’entreprise ou l’organisation, finalement ?

Nicolas Rolland a accepté de venir à l’Université ouverte des compétences pour livrer sans détour le travail réalisé dans une entreprise aussi emblématique en France en matière de ressources humaines que Danone.
Les projets mis en place, les réussites, les échecs, les difficultés traversées, le lien avec la recherche sur le sujet. Car Nicolas Rolland - outre ses responsabilités éminentes dans le domaine chez Danone - est aussi Docteur en management stratégique.

Connecté, réseau social, capitalisation des bonnes pratiques, co-création, collaboration, accélération des processus, innovation, amélioration des performances sont des mots clefs chez Danone dans le domaine.

Quelle est la réalité aujourd’hui dans cette entreprise qui réunit près de 100.000 personnes dans le monde ? Quels sont les enjeux, les réussites, les facteurs-clés de succès chez Danone ? Mais aussi quelles sont les difficultés rencontrées ?


Vidéo Séquencée (VS) n°157
Prise de vue : Amphi débat du 12 février 2013 à l'UODC
Date d'édition : 22 octobre 2013
Durée : 1:29:41
Programmation et animation : Jean Besançon, directeur de L'UODC
Réalisation et édition : Pierre Cécile
© Pratiques & Stratégies - octobre 2013 - reproduction interdite

 

 


Nicolas Rolland
est directeur de la transformation de la formation
et du développement de nouvelles initiatives d’apprentissage du Groupe Danone, en charge également de la transformation des initiatives digitales - réseaux sociaux, vidéo, mobile.

Il est aussi docteur en sciences de gestion.

Il a assuré auparavant au sein du Groupe les fonctions de directeur de la prospective sociale et directeur de Cabinet de DGRH, de directeur du développement des organisations (2007-2009).

Nicolas Rolland a également été enseignant/chercheur en stratégie, CERAM Business School (2002-2007), conseil en stratégie et knowledge management , PLYXIS (2000-2001), en charge de la stratégie new business, RIP CURL Australia (2000-2002), assistant de recherche en stratégie et marketing, France Telecom (1997-2000).